Brevet des collèges : top départ pour la session 2011

Clément Solym - 28.06.2011

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - brevet - collège - 2011


Même si le brevet est depuis longtemps en sursis, il n’en demeure pas moins le premier véritable examen auquel se confrontent les jeunes élèves. Pour la session 2011, ils ne sont pas moins de 750 000 assis sur leur petite chaise, ce matin, pour composer sur l’épreuve de français d'une durée de trois heures. Sans que l’on en connaisse encore la raison, c’est le sujet de secours qui a été distribué dans les classes.

Avec un taux de réussite de 83,3 % en 2010, en hausse par rapport à 2009, le brevet ne doit pas poser trop de difficultés aux élèves de troisième qui s’y sont préparés à peu près sérieusement. Doublé d’un contrôle continu, il n’est pas là pour les prendre au dépourvu.


Nouveauté de la saison 2011, une épreuve d’histoire des arts. Evaluée lors d’un oral qui s’est déroulé en amont, cette nouvelle composante doit répondre à l’inscription dans les programmes du collège de l’enseignement des arts au sein de l’ensemble des matières.

Cette après-midi, les élèves continueront sur les mathématiques. Et, mercredi matin, ce sera l’épreuve d’histoire-géographie-éducation civique. La session de remplacement est fixée aux 20 et 21 septembre 2011.

Avec l’instauration progressive de l’évaluation des compétences sur la base du socle commun de connaissances et compétences, l’existence et la pertinence du brevet comme examen des acquis de fin de troisième sont plus que jamais remises en question. Toutefois, même si la suppression du brevet des collèges est souvent envisagée, elle n'est pas encore véritablement à l’ordre du jour affirme Luc Chatel.