Brevet des collèges : une réforme inacceptable présentée

Clément Solym - 12.06.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - brevet - collège - réforme


Après le lycée, voilà que le collège et plus particulièrement le brevet, qui sanctionne indirectement l'année scolaire, sont dans le viseur réformateur du ministère. La rue de Grenelle a en effet proposé aux syndicats un projet de réforme qui vise à augmenter le nombre d'épreuves à passer pour cet examen.

Ainsi, en lieu et place des trois thématiques actuelles, Français, Mathématiques et Histoire-Géographie, on ajouterait un élément Sciences physiques couplé à Sciences et vie de la Terre et Technologie. Le candidat pourrait alors tirer au sort l'une des trois matières à passer durant un examen d'une heure, rapportent les syndicats.

En outre, deux oraux s'ajouteraient, avec une langue vivante et histoire des arts. Cependant, seuls les points au-dessus de 10 seraient comptabilisés dans ce schéma. Une note de vie scolaire et une autre d'éducation physique seraient également adjointes.

Snes-FSU et Snep-FSU ont réagi dare-dare : « La maquette représentée est inacceptable en l'état », estiment-ils sans justifier leur opinion. Pour eux, il s'agit strictement d'un passage en force et ils « contestent toute entrée en vigueur d'un nouveau brevet à la session 2010 ». Même son de cloche pour Sgen-CFDT, qui ne veut pas entendre parler de cette multiplication des épreuves, derrière laquelle pointe le risque d'un « examen-couperet comme le bac aujourd'hui ».

Pour Snalc-CSEN, la maquette présentée ne fera qu'instaurer « un brevet bradé, accessible à tout le monde ». Une nouvelle réunion de réflexion sera organisée début juillet. En attendant, pour vos révisions, vous pouvez toujours retrouver nos Annales du brevet des collèges 2008.