Brûler l'Encyclopedia Britannica, symbole d'un autre âge...

Clément Solym - 07.03.2013

Patrimoine et éducation - A l'international - Encyclopedia Britannica - autodafé - brûler des livres


Que les âmes les plus sensibles s'éloignent de l'écran : ce qui va suivre est un strict exercice d'autodafé, dont l'auteur revendique pleinement l'acte. Julian Baggini est auteur et philosophe, et il a récemment décidé de mettre un terme à la relation qu'il entretenait avec son encyclopédie Britannica. Ni sueur, ni sang, ni larmes, mais du feu, ça oui !

 

 

 

 

Dans Aeon Magazine, le philosophe explique d'ailleurs les raisons de son choix. Dans un premier temps, pour faire disparaître sa Britannica, il avait envisagé de déchiqueter soigneusement chaque volume, avant de faire de l'ensemble un fac-similé en papier mâché. Mais un manque cruel d'espace l'a contraint à d'autres alternatives. 

 

Les 32 volumes devaient pourtant disparaître, et c'est conscient des paroles du poète allemand Heinrich Heine -  « Là où l'on brûle des livres, on finira bien par brûler des êtres humains » - qu'il a décidé de passer par les flammes sa collection. « Pour ma défense, il s'agissait plus d'une crémation que d'un bûcher. Les livres étaient déjà morts, dans un état de pourriture avancée, après des années de négligence », explique-t-il. 

 

Et de se souvenir notamment de campagnes publicitaires, qui vantaient les mérites des 32 volumes, en présentant un écolier tout pauvret, courant vers la bibliothèque pour se dépêcher d'aller étudier. Avec en voix-off, le commentaire suivant : « Si seulement il avait la nouvelle Encyclopedia Britannica à la maison. » 

 

Il considère également que les encyclopédies volumineuses ont fini par affirmer une certaine position sociale - de par leur prix public. Mais se sont également changées en simples et bêtes meubles. « La triste vérité, c'est que la plupart des familles allongeaient leurs finances jusqu'à la limite, pour le plaisir d'avoir l'ensemble des tomes de l'encyclopédie, alors qu'il aurait été mieux de n'en dépenser que la moitié pour leur offrir des livres avec un début, un milieu et une fin, et que les enfants auraient réellement lus. »

 

Attention, ça brûle : 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.