Budget 2012 : à la recherche des millions manquants

Clément Solym - 17.11.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - budget - 2012 - économies


Mercredi après-midi, c'était le vote du budget 2012 au sein de l'Assemblée nationale. Si le projet a bien été accepté, il doit maintenant être visé par le Sénat, passé majoritairement à gauche. Et, avant le vote, on a cherché à faire des économies de tous les côtés, même dans la culture et l'éducation, histoire de trouver, en tou, 501 millions supplémentaires.

 

Dans ces millions, deux proviennent du ministère de l'Education nationale (suppression de subventions aux associations dans le primaire) et deux autres du ministère des Sports (suppression de subventions aux fédérations sportives).

 

De même, 10,9 millions d'euros ont été ponctionnés dans les sommes qui restaient allouées, faute de leur précédente utilisation, à la Carte musique. Cette offre, encouragée et subventionnée par le ministère de la Culture, devait amener les jeunes vers de nouvelles habitudes de consommation de la musique en les redirigeant vers les offres légales. Mais elle n'a pas rencontré le succès escompté. On va donc vers l'enterrement de cette belle initiative.

 

Sur l'échiquier politique, à droite, on se félicite pour l'adoption d'un tel plan de rigueur, au centre, on estime que cela ne va pas assez loin. Et, à gauche, cette nouvelle batterie de mesures est la marque d'un bateau à la dérive, avec, en plus, le risque de casser la faible croissance française.