Budget : Le Sénat pointe une Education nationale très fragilisée

Clément Solym - 03.12.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - scolarité - Eucation nationale - Sénat


Deux commissions sénatoriales viennent de remettre leurs conclusions, celles des Finances et de l'Éducation. En cause, le budget de l'Éducation nationale pour 2012, où le ministère a perdu 165.437 postes, soit 14,4 % des effectifs.

Et les deux commissions pointent « une logique d'affichage qui ne per­met pas de lut­ter effi­ca­ce­ment contre l'échec sco­laire », « une ges­tion des res­sources humaines qui a échoué à reva­lo­ri­ser le métier d'enseignant », « des élèves trop nom­breux par classe et un taux d'encadrement médiocre ».

En parallèle de cette baisse d'effectifs, les heures supplémentaires payées, soit 1,31 milliard € sur 2010-2011, représenteraient plus de 40.000 emplois possibles.

Et, rapporte l'AFP, les conclusions « recom­mandent de ne plus impo­ser d'heures sup­plé­men­taires qui alour­dissent la charge de tra­vail des ensei­gnants qui ne le sou­haitent pas, en aug­men­tant paral­lè­le­ment le nombre de postes offerts aux concours ».

Toutes ces petites choses qui mèneraient immanquablement à un système scolaire fragilisé...

 

Le Budget devait être voté jeudi soir.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.