Campagne de souscription de la BnF pour l'acquisition d'un manuscrit royal

Louis Mallié - 26.08.2014

Patrimoine et éducation - Patrimoine - François 1 er - Jean Bourdichon - Manuscrit Royal


Une souscription a été lancée par la BNF afin d'acquérir La description des douze Césars avec leurs figures, manuscrit commandé par François Ier à l'occasion d'une entrevue avec Édouard VIII d'Angleterre. Estimé à 2,4 millions d'euros, le manuscrit se trouve actuellement dans la collection privée du libraire et expert suisse Jorn Günthner, qui l'a récemment acquis auprès des héritiers du comte Paul Durrieu, célèbre historien de l'art, mort en 1922.  

 

Portrait de l'Empereur Hadrien, tiré de l'ouvrage

 

 

« Les manuscrits royaux sont une rareté et ce serait une grande perte pour notre patrimoine, de ne pouvoir le garder en France », a souligné Bruno Racine, président de la BNF à l'AFP. Selon les experts, la Description des douze Césars avec leurs figures aurait donc été réalisée sur une commande de François Ier en trois exemplaires. L'un d'entre eux aurait alors été offert à Henri VIII d'Angleterre, un second à Charles Quint, le troisième étant conservé par le roi de France. 

 

C'est ce dernier exemplaire, se distinguant des deux autres par la qualité de son enluminure, que souhaite acquérir la BNF — les deux autres manuscrits étant conservé aux bibliothèques de Genève et de Baltimore. Constitué de 32 feuillets de parchemin, l'ouvrage a été composé à Tours vers 1520 par Jean Bourdichon, peintre et enlumineur célèbre pour ses portraits des rois de France Louis XI, Charles VIII, Louis XII, et François Ier. Inspiré de la Vita duodecim Caesarum de Suétone, il présente les premiers empereurs romains, de Jules César à Anthonin le pieux, et est accompagné de 16 portraits. 

 

« Les portraits sont peints de profil, “au naturel”, d'un pinceau si subtil et délicat que l'on distingue les veines du visage. Les empereurs sont couronnés de lauriers, la cuirasse scintillante sous une toge bordée d'un liseré doré. Ressortant sur un fond lapis-lazuli, ces portraits grandioses sont inscrits dans des médaillons cerclés d'or dans lesquels sont inscrits les noms des empereurs, rehaussés de dégradés de mauve », rapporte le site de la BNF. 

 

 

 

C'est en novembre 2013 que l'ex-ministre de la Culture Aurélie Filippetti avait déclaré Trésor national le manuscrit royal. La campagne de don lancée par la BNF comprend une large part de contrepartie. Les donateurs pourront donc jouir d'une invitation au vernissage public de l'exposition « François Ier, image et pouvoir », prévue au printemps 2015, et bénéficieront d'un abonnement au magazine de la BnF Chronique. 

 

Les participants versant plus de 500 € se verront accorder le privilège d'une invitation à une soirée privée au cours de laquelle sera présenté le manuscrit, ainsi qu'une sélection d'œuvres issues des collections de la BnF. Lancée pour compléter les participations des mécènes, la campagne de souscription s'achèvera le 28 novembre prochain.