Campus d'excellence version grand ouest

Clément Solym - 17.02.2011

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - projet - initiatives - excellence


Le temps presse autour des projets d’initiatives d’excellence (Idex) lancés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. D’ici à juillet, à partir des 17 projets dans la course, cinq à dix seront retenus pour bénéficier d’un soutien financier sans précédent émanent du grand emprunt.

Mercredi, à Paris, de nombreux élus de la Bretagne et des Pays de la Loire avaient donné rendez-vous à la presse pour présenter leur projet commun. Réunissant deux régions et deux Pôles de recherche et d’enseignement supérieur, avec les universités de Rennes et de Nantes, ce projet semble correspondre tout à fait aux attentes du ministère en la matière.


En effet, grâce au front commun des élus et des universitaires, les oppositions du passé ont pu être dépassées afin de présenter un projet solide tourné autour de la mer, bien sûr, mais aussi de la santé, des matériaux, de l’alimentation durable et des réseaux et télécommunications.

Il faut dire que le projet d’initiatives d’excellence a de quoi susciter les vocations. Avec une dotation exceptionnelle d’un milliard d’euros, il vise à faire revenir la France dans cour des grands pour ce qui est de ses pôles universitaires. Mais, pour cela, il faut s’unir, ce qu’ont parfaitement intégré les élus de l’Ouest.

Une première sélection parmi les dix-sept projets initiaux sera faite par le gouvernement dans le courant du mois de mars avant le choix final, en juillet prochain. Même si c'est un jury international qui rendra son verdict, le ministère se gardera le droit d'opérer des modifications dans la liste des promus.