Canada : 5 millions $ pour une traduction, sans le dire à personne

Clément Solym - 22.08.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Canada - traduction - livre


Le gouvernement conservateur canadien a mauvaise presse depuis quelque temps, avec tout ce qui touche aux diverses réductions du financement dans le secteur des arts. Nous vous en parlions, les tranches faites dans le budget de la culture font frémir la population.

Sauf que dernièrement, un programme de traduction pour un livre, d'un coût de 5 millions $ canadiens, qui a été étrangement passé sous silence durant plus de deux mois, et que l'on découvre aujourd'hui avec étonnement.

Il s'agissait justement du National Translation Program for Book Publishing, qui s'inscrit dans un cadre plus vaste, nommé le Road Mpa for Linguistic Duality. Plus vaste et plutôt coûteux, puisqu'il impliquait de débloquer 1,1 milliard $ pour assurer le bilinguisme dans le pays.

Les 5 millions affectés à la traduction de ce programme doivent se faire en quatre temps. Mais selon l'Association of Canadian Publishers, personne n'était au courant de cette somme ni de ce programme. Seule l'ANEL, Assocation nationale des éditeurs de livres; avait eu connaissance de cette somme de 5 millions...