medias

Cataloguer les catalogues imprimés de la bibliothèque, pour les recherches futures

Antoine Oury - 11.12.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - catalogues papier bibliotheque - bibliotheque numerisation - patrimoine bibliotheque


Les catalogues imprimés d'une bibliothèque semblent définitivement appartenir au passé : ces milliers de petites fiches recensant les ouvrages, indiquant leur entrée et sortie des établissements ou encore leur place dans ces derniers, ont trouvé leur remplaçant avec l'informatisation. Mais la destruction de ces milliers de documents n'est pas souhaitable, assure un groupe de volontaires de l'université de Virginie, aux États-Unis.

Library card catalog
(photo d'illustration, AKT.UZ, CC0 1.0)


4 millions de cartes, 65 meubles et quelque 4000 tiroirs : là repose l'ensemble du catalogue imprimé de la bibliothèque Alderman de l'université de Virginie, en cours de rénovation. Voué à disparaitre depuis l'informatisation de la gestion des collections de l'établissement, ce catalogue évoque une période révolue de la bibliothèque, même s'il ne couvre « que » 50 ans d'activité, entre 1939 et 1989.

Outre les informations bibliographiques, les fiches imprimées que renferment les meubles à tiroirs permettaient de suivre le parcours des différents ouvrages, les entrées et les sorties, mais aussi la raison de l'acquisition, les demandes de tel ou tel professeur. 

Une mine d'or, selon une quarantaine de volontaires de l'université, qui s'activent pour que ce catalogue passe à la postérité. « Nous ne savons pas sur quels sujets porteront les futures recherches. Nous ne pouvons pas le savoir », souligne Elizabeth Fowler, professeur d'anglais qui tient à ce que ces informations ne disparaissent pas purement et simplement.

Deux chercheurs, Neal Curtis et Samuel Lemley, se sont lancés dans une collecte de fonds pour assurer la numérisation des 4 millions de cartes, que l'établissement ne peut assurer, pour des raisons financières. « En tant qu'état des lieux de la bibliothèque elle-même, les cartes imprimées permettront aux chercheurs de reconstruire la manière dont l'université a présenté et représenté le savoir à un moment donné de l'histoire », soulignent-ils.

Les cartes comportent aussi des indications sur les différents ouvrages de la bibliothèque, avec des détails que les notices informatiques, standardisées, ne peuvent afficher : un exemplaire conservé par l'établissement était ainsi dédicacé par un de ses fondateurs, Joseph C. Cabell, mais ce fait remarquable se retrouvait désormais ignoré des conservateurs.

La numérisation des fiches, si elle est financée, représentera des centaines d'heures de travail pour les volontaires. Mais peut-être quelques découvertes, qui en vaudront la chandelle...

via UVA Today



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.