Catastrophe naturelle : un révélateur du niveau d'alphabétisation ?

Clément Solym - 28.01.2009

Patrimoine et éducation - Scolarité France - catastrophe - naturelle - révélateur


Alors que dans neuf départements français l'état de catastrophe naturelle a été déclaré a expliqué le premier ministre, et que le décret, signé, ne devrait pas tarder à paraître au journal officiel, cette validation de l'État permet avant tout aux victimes de monter un dossier auprès de leur assureur pour être couvert en fonction de la gravité des dégâts.

Ainsi, l'Aude, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, et les Pyrénées-Orientales sont concernées alors que la procédure est considérée comme « exceptionnelle puisqu'elle couvre des départements entiers, et non pas commune par commune », selon les propos de Michèle Alliot-Marie.

Mais cette situation de crise ne manquera pas de rappeler, dans une moindre mesure les ravages occasionnés l'an passé par l'ouragan Guystav qui avait traversé la Louisiane. En effet, si la catastrophe était également naturelle, quoique d'ampleur bien plus dévastatrice, elle n'en avait pas moins révélé un inquiétant problème d'illettrisme.

Près de 40 % des adultes de la Nouvelle-Orléans s'étaient ainsi retrouvés dans l'incapacité de remplir leur demande d'indemnisation, ou d'aide gouvernementale. Tant et si bien que l'on avait réclamé que les documents soient simplifiés pour permettre à tout un chacun de pouvoir comprendre le formulaire. À cette occasion, la National Adulte Literacy Survey avait affirmé que 25 % des citoyens américains souffraient de problème.

Plus récemment encore, une étude a montré qu'un Américain sur sept était incapable de lire correctement. Qu'en est-il en France ? Pour le moment aucune étude ne semble avoir démontré ni infirmé de pareils problèmes et les communes que nous avons contactées ont été presque horrifiées de nous entendre poser la question...