#CervantesEnRap : les oeuvres de Cervantes au coeur d'une battle hip-hop

Cécile Mazin - 15.07.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - battle rappeurs Espagne - Cervantes anniversaire oeuvres - rap affrontements improvisation


Une interprétation toute particulière de Cervantès a enflammé le public du Festival de Teatro Clásico de Almagro. Les amateurs de musique urbaine ont profité des plus grands talents espagnols et mexicains, venus s’emparer des œuvres de Miguel de Cervantes. Une séance d’improvisation qui démontre, si besoin, l’intemporalité de l’auteur.

 

 

 

Alors que le 400e anniversaire de la mort de Cervantes est totalement éclipsé par le manque de moyens déployés – contrairement à la débauche britannique autour de Shakespeare – la culture urbaine rend un hommage vibrant. « Cervantes en rap » a réuni plusieurs chanteurs : à partir des textes et des structures de phrases, chacun s’est emparé de l’héritage littéraire.

 

Après tout, pourquoi pas : en Chine, on reprend bien les tes thèmes de Karl Marx pour des chansons de hip-hop.

 

Alfonso Campos (BTA), Alejandro Rubira Cruz (Errecé), José Miguel Manzanaro (Skone) et leurs rivaux mexicains Alfredo Martínez (Danger), Jesús Camacho et Eduardo Montoya (Dr Mnt) ont mis le feu à une salle déjà chauffée à blanc. Pour la directrice du festival, Natalia Menéndez, l’objectif principal est pleinement atteint : travailler sur un texte et un auteur crucial dans la culture hispanophone.

 

Tout s’est déroulé sous la forme de battles, des affrontements vocaux entre rappeurs, avec éliminations progressives. Punchlines et flow rapides se sont succédés, jusqu’à ce qu’Alfonso Campos, aka BTA, l’emporte sur ses concurrents. 

 

 

 

Le vainqueur est reparti avec 2000 € – 1500 € et 1000 € pour le 2e et le 3e. Chacune disposait d’une minute pour improviser à partir des grandes œuvres de Cervantes. Ils ont alors mêlé les textes anciens aux sujets contemporains, ou thématiques d’actualité.

 

Une prochaine rencontre est prévue au mois d’octobre, mais cette fois au Mexique, à l’occasion du Festival Cervantino de Guanajuato. Les trois vainqueurs mexicains y affronteront alors les trois sélectionnés mexicains...

 

L’intégralité du battle a été publiée en vidéo : plus d’une heure d’affrontements littéraires, devant une salle particulièrement réactive.