Cette boîte de livres contenait une édition rare de Crime et Châtiment de 16 000 €

Clément Solym - 07.04.2017

Patrimoine et éducation - A l'international - Fiodor Dostoïevski enchères - vente Crime Chatiment - Raskolnikov enchères livre


C’est l’histoire de l’année : une femme a réalisé une découverte littéraire hors du commun, pour près de 15 €. Dans une boîte de livres qu’elle a achetée se trouvait la première édition du roman de Fiodor Dostoïevski, Crime et Chatiment. Un ouvrage qui vient de lui rapporter 13.500 £...

 

crédit Dominic Winter Auctioneers

 

 

Les péripéties de Rodion Romanovitch Raskolnikov n’ont pas fini d’émouvoir le monde. Étudiant en droit sans argent, il devient doublement meurtrier, et l’ensemble du roman raconte les conséquences de cet acte sur son esprit et son corps. Paru originellement en feuilleton dès 1866, c’est certainement l’œuvre majeure de Fiodor Dostoïevski...

 

La première traduction en anglais fut réalisée en 1889, dans la série de romans en un volume de Vizetelly. Et l’un de ces exemplaires se trouvait dans une boîte de livres que vendait la société Oxfam, à Lancashire. « Je n’avais pas vraiment prêté attention à cette boîte : j’avais peu de temps devant moi, et j’avais proposé 20 £ maximum – c’était après tout juste une boîte avec des vieux livres classiques. Je ne pensais pas vraiment qu’elle contenait quelque chose de particulièrement enthousiasmant. »

 

Le livre lui-même était passé totalement inaperçu : on trouve de tout dans les librairies Oxfam, qui récupèrent des livres d’occasion en dépôt-vente.

 

Mais soudainement, elle tombe nez à nez sur le livre, et décide de réaliser quelques recherches, intriguée. Découvrant que la première édition américaine avait été vendue aux enchères pour 12.000 $, elle contacte le commissaire priseur Chris Albury de chez Dominic Winter Auctioneers.

 

« J’ai manqué de tomber de ma chaise quand j’ai reçu une photo floue et une brève description de ce livre, dans une demande d’estimation envoyée par email, un matin. J’ai immédiatement su que c’était important et rare, mais je ne pouvais pas pleinement l’évaluer, tant que je n’avais pas effectué quelques compléments de recherche », explique le commissaire-priseur.

 

Mikhaïl Klodt : Marmeladov et Raskolnikov 

 

 

Rapidement, il constate que moins de 10 exemplaires sont encore en circulation dans le monde. « Il y a tant de collectionneurs de cette première édition qui seraient intéressés par cette rareté ; elle figure parmi les plus grands classiques de la littérature dans n’importe quelle langue. »

 

Et voici qu’une fois passée sous le marteau des enchères, c’est pour 13.500 £ qu’un acheteur de Londres emporte la pièce.

 

Mémoires écrits dans un souterrain : Dostoïevski en peinture animée 

 

La vendeuse, qui a préféré demeurer anonyme, explique qu’elle attendait quelque chose comme 10.000 £. La vente dépasse évidemment ses espérances. Selon Chris Albury, la première édition originale russe serait certainement estimée autour de 20.000 £ aujourd’hui.

 

via The Guardian