Ché Guevara, Marcel Aymé ou Ramuz : le domaine public, en 2018

Victor De Sepausy - 26.12.2017

Patrimoine et éducation - A l'international - auteurs domaine public - oeuvres domaine public - domaine public 2018


Dans quelques jours, la bascule vers l’année nouvelle portera son lot de travaux qui entreront dans le domaine public. Ce qui implique que les œuvres appartiendront désormais à tout un chacun, avec la possibilité de diffuser, partager, modifier les textes. Et découvrir, dans tous les cas. Plusieurs initiatives proposent des listes non exhaustives de ces connaissances dont le public pourra s’emparer.


The Image You've Slogged Through the Whole Set to See
“Des nains sur des épaules de géants” - John Scalzi, CC BY 2.0


 

Depuis cinq ans maintenant, le collectif SavoirsCom1 propose un calendrier de l’avent, réunissant plusieurs catégories artistiques. Pour 2018, on recense notamment :

• Charles-Ferdinand Ramuz, figure littéraire fondatrice pour la littérature suisse ;

• Ellen Wilkinson, baptisée « Ellen la Rouge » : cette femme politique anglaise, dirigeante syndicaliste et député travailliste (8 octobre 1891-6 février 1947) est également l’auteur de deux romans et d’ouvrages d’analyses politique.

 

Une mention spéciale est accordée à Louise Merzeau, indique le collectif : « Un grand pan de son œuvre se trouve déjà dans le domaine public ou sous licence Creative Commons. Universitaire reconnue pour ses travaux, photographe aguerrie et engagée dans les Communs et la promotion du domaine public », elle est décédée en 2017.

 

À leurs côtés, on retrouver Max Plank, auteur des équations du même nom – on pourra passer la trêve des confiseurs à tenter de les comprendre, et de les appliquer. Mais également le criminel Al Capone, dont les mémoires entrent cette année dans le domaine public. Moins qu’un manuel pour apprendre à diriger un cartel, ces dernières furent publiées à titre posthume, un an après sa mort. 

 

Notons la présence du politicien Winston Churchill, qui fut romancier, du dessinateur belge Victor Horta, mais également de Marie Belloc Lowndes dramaturge britannique, surtout connue pour sa production dans le domaine des romans policiers. Et d’autres, encore, à découvrir.

 

Les mémoires d'Al Capone...
 

Wikipédia propose ici une liste d’auteurs qui entreront dans le domaine public – avec cette éternelle distinction des pays dont la législation porte sur 70 ans et 50 ans après la mort de l’auteur.

 

L’encyclopédie en ligne fait apparaître, entre autres

• Jean-Richard Bloch, qui fut écrivain, critique et membre du parti communiste, et travailla avec Louis Aragon ; 

• Ricarda Huch, figure intellectuelle majeure de l’Allemagne, auteure de romans et de poèmes, ainsi que de pièce de théâtre. À plusieurs reprises, elle fut pressentie pour le prix Nobel de Littérature ;

• Le poète C. Louis Leipoldt, originaire d’Afrioque du Sud, qui rédigea ses textes en afrikaans, langue dérivée du néerlandais, spécifiquement parlée par les colons – les Afrikaaners.

 

Côté sourcils qui se haussent de stupéfaction, il faut noter que Marcel Aymé entrera dans le domaine public partout où le droit d’auteur se limite à 50 années après la mort de l’auteur. Ainsi, au Québec, les œuvres de l’écrivain pourront être librement exploitées, mais il faudra attendre encore une vingtaine d’années pour la France. 

 

Les écrits de Ché Guevara, ceux de l’orientaliste Robert Hans van Gulik ainsi que les poèmes de Dorothy Parker, délicieusement connue pour le regard qu’elle portait sur les faiblesses du monde urbain, figurent également dans cette inventaire à la Prévert. 

 

Du côté du Québec, un projet semblable à celui du Calendrier de l’avent de SavoirsCom1 a été mis en ligne – et l’on pourra se régaler outre-Atlantique de ce que le saxophoniste John Coltrane figure dans la liste, au même titre qu’Otis Redding... Carson McMullers, romancière américaine, y figure également – son œuvre qualifiée de littérature gothique type Souther Gothic, est un pur produit du Sud des États-Unis.

 

Attention, au Québec, ce sont 50 ans après la mort de l’auteur qui sont retenus...





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.