Chénier, La jeune Captive

Clément Solym - 30.03.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - André - Chénier - La


Une poésie pour commencer la semaine ! Voici une nouvelle pièce de l’œuvre d’André Chénier (1762-1794), parmi les derniers vers composés par le poète. Il s’agit de La Jeune Captive. Alors qu’André Chénier est incarcéré à Saint-Lazare en attendant la mort, il s’attendrit particulièrement sur le sort d’une de ses compagnes de captivité : Aimée de Coigny, duchesse de Fleury.

Cette dernière échappera à la mort. Le poème qu’elle lui inspire aurait pu n’être qu’une pièce de circonstance, émouvante, mais de portée limitée. En fait, Chénier a su joindre aux accents plaintifs de l’élégie le grand lyrisme de l’ode ; la Jeune Captive n’est-elle pas une ode à la vie et à l’espoir ?


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.