Chine : les bibles en voie de disparition, censurées par le gouvernement

Fasseur Barbara - 05.04.2018

Patrimoine et éducation - A l'international - Chine Religion Bible - Bible Traduction Interprétation - Chine Pékin Bible


Depuis le 30 mars, il est de plus en plus difficile pour les internautes chinois d’ajouter une bible à leur panier… En effet, l’ouvrage disparaît progressivement des plateformes de vente en ligne après la publication d’un livre blanc par le gouvernement. Pékin y développe ses vues sur la protection des croyances et de la liberté religieuse sous le régime socialiste du pays.
 

Xishiku Church
(photo d'illustration, l'église de Xishiku, Gene Zhang, CC, BY 2.0)


 

La nouvelle s’est répandue sur les réseaux sociaux la semaine dernière : la Bible disparaît des librairies en ligne. Mardi, lors d’une conférence de presse, les responsables chinois ont fourni un début d’explication en partageant un livre blanc intitulé « Politiques et pratiques chinoises sur la protection des croyances religieuses ».

 

Le document stipule que les communautés religieuses du pays « devraient respecter l’administration locale de la religion, pratiquer les valeurs fondamentales du socialisme, développer et étendre la belle tradition chinoise et explorer activement la pensée religieuse qui correspond aux circonstances nationales de la Chine ».

 

Le site ABC rappelle que l’an dernier, le président chinois Xi Jinping avait été clair quant aux mesures répressives qui seraient appliquées aux religions étrangères cette année. Ainsi les cultes ne peuvent avoir lieu que s’ils sont adaptés à « une orientation chinoise ». Il avait également insisté sur le fait que Pékin « devait assurer une orientation active auprès des cultes religieux afin qu’ils puissent s’adapter à la société socialiste ».

 

Un utilisateur du site de microblogage Weibo a fait remarquer que la publication de la Bible n’a pas été officiellement approuvée par le gouvernement chinois, il ne possède donc même pas d’équivalent d’ISBN. « Théoriquement parlant, la Bible est une publication illégale qui ne peut être vendue et ne peut circuler qu’au sein des églises ».

Opération de censure en Chine
contre Cambridge University Press


L’administration nationale des affaires religieuses de Chine avait publié un document officiel en amont du livre blanc le 28 mars, intitulé Règle de promotion du christianisme chinois en Chine pour les cinq prochaines années (2018-2022). Ce dernier stipulait que l’une des principales missions des années à venir serait d’encourager « une théologie et un christianisme façon chinoise ».

 

Il explique que le gouvernement compte réinterpréter et retraduire la Bible à la sauce nationale. Et pas une minute de perdue puisque dès le 30 mars, les utilisateurs des réseaux sociaux témoignaient déjà de la disparition des Bibles sur les sites internet tels que Taobao, Jingdong ou encore Amazon.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.