Chronique culturelle 15 octobre 1973 : contre-attaque israélienne en Egypte

Clément Solym - 15.10.2010

Patrimoine et éducation - A l'international - egypte - israel - guerilla


Chaque jour, retrouver un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, direction L'Afrique du nord.


15 octobre 1973 : contre-attaque israélienne en Egypte


Grâce à l’action de « guérilla blindée » de la brigade Barak, freinant l’offensive syrienne dans le Golan le temps de mobiliser les réserves, les forces israéliennes peuvent reporter leur effort contre les Egyptiens.

Les troupes blindées du général Ariel Sharon passent le canal de Suez vers l’ouest et établissent une tête de pont qui menace la vallée du Nil et Le Caire. Elles encerclent ainsi la IIIème armée égyptienne qui s'était aventurée de l'autre côté du canal, dans la péninsule du Sinaï. 2 000 chars égyptiens sont détruits.

A l’appel de l’ONU, l'Égypte acceptera un cessez-le-feu le 23 octobre, puis la Syrie le lendemain. Seul l'Irak refusera toute négociation, n'ayant pas grand chose à craindre des Israéliens vu l'éloignement du front (d’autant plus que la puissance militaire israélienne a été sérieusement remise en cause au début de ce conflit) se plaçant ainsi en nouveau champion du monde arabe au moment où l’Egypte s’apprête à négocier…