Chronique culturelle 29 septembre : Angleterre et Capture de Samory

Clément Solym - 29.09.2010

Patrimoine et éducation - A l'international - chronique - culturelle - histoire


Chaque jour, retrouvez un petit morceau d'histoire, un voyage un peu partout dans le monde... Aujourd'hui, direction l'Angleterre et la Guinée.


29 septembre 1066 : Guillaume le conquérant débarque en Angleterre (dans l’actuel Sussex)
Le bâtard Guillaume, duc de Normandie, plus connu sous le nom de Guillaume le conquérant deviendra roi d’Angleterre après la bataille d’Hastings (14 octobre 1066). Rares furent les débarquements réussis en Angleterre.


A paraitre en Octobre chez ECONOMICA, l'ouvrage du GA Gilbert Foray (ancien CEMAT) les débarquements en Angleterre, de César à Hitler .

Crédit photo Wikipédia

29 septembre 1898 : Capture de Samory par le capitaine Gouraud (dans l’Est de l'actuelle Guinée)

Avec seulement une dizaine d'hommes et sans combat, le futur général Henri Gouraud capture Samory Touré, aussi appelé « l'almani » (chef spirituel et militaire) qui contrôlait depuis 1880 tout le Haut-Niger avec son armée de 50 000 soldats aguerris.

Gouraud met ainsi fin à une rébellion armée qui durait depuis 1891 et avait infligé plusieurs revers aux troupes françaises. Cet événement connait un retentissement très important en France en réaction au développement de la crise de Fachoda (Soudan) qui voit la France céder face au Royaume-Uni. L'exploit de Gouraud permet de redorer le blason colonial français que les britanniques viennent de ternir.

Dans « Au Soudan, souvenirs d’un Africain » (1939), il relatera l’événement.

Crédit photo Wikipédia


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.