Chronique culturelle 6 janvier 1148 : bataille des gorges de Pisidie

Clément Solym - 06.01.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - bataille - gorges - pisidue


Chaque jour, retrouver un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, direction la Turquie...


6 janvier 1148 : bataille des gorges de Pisidie (côte sud de l'actuelle Turquie)

Le conté d'Edesse, Etat latin d'Orient (frontière actuelle entre Turquie et Syrie) étant tombé, la seconde croisade est prêchée par Bernard de Clairvaux. L'empereur Conrad III et le roi Louis VII "prennent la croix" pour rétablir Edesse.

L'armée allemande partie avant les Français est détruite aux 3/4 en coupant par le centre des terres seldjouqides (oct 1147 - Dorylée). Les Français contournent par le littoral et empruntent les gorges de Pisidie, propices aux embuscades.

L'avant-garde n'obéit pas aux ordres pourtant stricts du roi et perd le contact avec le gros des troupes. Les Turcs, qui attendaient depuis les hauteurs qu'une faute soit commise, se jettent dans l'intervalle et infligent de lourdes pertes aux Français. Le capétien, Louis VII se bat cependant particulièrement bien et impose le respect aux assaillants qui laisseront un peu de champ aux Français avant de les harceler à nouveau. Louis VII embarque avec une partie des survivants à Antalya.

La croisade est un échec cuisant du fait du manque d’unité des croisés, de l’absence de hauteur de vue (stratégique) de Louis VII et des intrigues byzantines de Constantinople.

Référence pour l’histoire des croisades : L'épopée des croisades de René Grousset - Perrin - Tempus.