Chronique culturelle 6 septembre : bataille dans la Marne

Clément Solym - 06.09.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - marne - chronique - culture


Chaque jour, retrouvez un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, tour du monde...


6 septembre 1834 : création officielle des régiments de Spahis.


Recrutement nord-africain de la troupe, encadrement français. Nom d’origine persane désignant les cavaliers ottomans.

6 septembre 1914 : début de la première bataille de la Marne

Les armées françaises sont en replis constant depuis le 22 août devant l’application réussie du Plan Schlieffen. Pour arrêter l'avance allemande, le général Joffre ordonne un sursaut et si besoin de "se faire tuer sur place plutôt que de reculer", l'avenir du pays étant en jeu.

Un gigantesque coup d'arrêt (sur 300 km) est préparé de Senlis à Verdun. De plus, Joffre ayant décelé dans le mouvement enveloppant de l'ennemi, un décalage entre la 1ère et la 2ème armée allemande, il tente de s'y engouffrer, obligeant von Molke à se réorganiser sur l’Aisne à partir du 10 septembre.

Les historiens estiment aujourd'hui que la célèbre mobilisation des taxis parisiens par le général Gallieni pour transporter en urgence 5500 soldats sur l'Ourcq a certes contribué à la victoire mais rend difficilement compte de la volte-face générale sur le front et surtout de l’esprit combattif incroyable qui la permet.