Chronique culturelle belliqueuse du 25 mars

Clément Solym - 25.03.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - culture - histoire - france


Chaque jour, retrouver un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, en France...


25 mars 1351 : combat des trente (entre Ploërmel et Josselin)

Ce combat opposant 30 chevaliers franco-bretons (commandés par Jean de Beaumanoir) à 30 chevaliers anglo-germano-bretons (commandés par Richard de Bramborough) est devenu l'un des hauts faits de l'histoire bretonne alors qu'il n' a pas eu d'influence particulière dans la guerre de succession de Bretagne qui lui sert de cadre.

Beaumanoir et donc le camp du roi de France sortent vainqueur d'une bataille "à volonté" c'est-à-dire où chacun des combattants choisit librement sa manière de combattre (à pied, à cheval, ...).

L’affrontement qui résulte d’un défi lancé par Beaumanoir à Bramborough dure une grande partie de la journée et se déroule devant des observateurs dont le chroniqueur Jean Froissart qui par ses écrits immortalise l’événement. Les « Français » perdent 6 hommes, les « Anglais » 9, dont Bramborough.

Selon les sources, la date du combat varie entre le 25 et le 30 mars.


25 mars 1799 : combat de Stockbach

25 mars 1814 : combat de Fère-Champenoise