Chronique culturelle du 10 mars

Clément Solym - 10.03.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - culture - histoire - france


Chaque jour, retrouver un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, moment français...


10 mars 1944 : Mort du lieutenant Tom Morel. (Entremont)

Né à Lyon en 1915, le jeune Théodose Morel a pour chef de patrouille aux scouts de France, Henri Groues, le futur abbé Pierre. Entré à Saint Cyr en 1935, il en sort 16ème avec le grade de sous-lieutenant et choisit le 27ème BCA (Annecy) où il commande la section d'éclaireurs skieurs.

Sur le front des Alpes, en juin 1940, face aux Italiens, il se fait remarquer pour sa combativité (cité à deux reprises). Affecté en 1941 comme instructeur à Saint Cyr, il entre dans la résistance au moment de l'invasion de la zone libre (nov. 1942).

Débordant d'énergie, il reçoit le commandement des maquis de Haute Savoie et organise trois compagnies de maquisards sur le plateau des Glières. Il multiplie les actions de sabotage dans la région et meurt lors d'une opération visant à libérer un médecin maquisard à Entremont. Ceux qui l'ont connu louent autant sa droiture et sa générosité que sa fougue et son ardeur au combat.

Deux biographies sur Tom Morel : André Ravier, Ltn Tom Morel, être de lumière et entraineur d'hommes. Patrick de Gmeline, Tom Morel, héros des Glières.