Chronique culturelle du 16 mars

Clément Solym - 16.03.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - culture - histoire - west


Chaque jour, retrouver un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Voyageons un peu...


16 mars 1802 : Création de West Point (USA)

Durant la guerre d’Indépendance américaine, Georges Washington constate que ses troupes ne maîtrisent ni la guerre de siège ni la fortification et demande à Louis XVI le renfort du génie militaire français. Quelques semaines avant Lafayette, le commandant le Bègue du Portail est envoyé officieusement au nouveau monde avec une poignée de camarades ingénieurs militaires.

Il crée l’arme du génie américaine dont la devise est d’ailleurs toujours « Essayons ». Il supervise la construction des défenses de West-Point que le président Jefferson baptise finalement en 1802, USMA (académie militaire des Etats-Unis).

C’est encore le général français Simon Bernard qui définit les études à West Point et crée toutes les défenses de la côte Est des Etats-Unis dont Fort Monroe. L’ingénieur Pierre Charles l’Enfant quant à lui dresse les plans de Washington et repose aujourd’hui au cimetière d’Arlington.

Le lien transatlantique a toujours été très fort. La biographie de Gonzague Saint-Bris sur Lafayette rappelle l’incroyable implication de certains Français dans la naissance de ce qui est aujourd’hui le pays le plus puissant au monde.

Le Saint-Cyr américain sur la rivière Hudson. Le bon mot « Much of the History we teach was made by people we taught » peut tout à fait s’adapter à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr (créée aussi en 1802 par Napoléon).

16 mars 1863 : début du siège de Puebla (Mexique)