medias

Chronique culturelle du 17 mars

Clément Solym - 17.03.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - culture - histoire - chronique


Chaque jour, retrouver un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Voyageons un peu...



17 mars : et puisque c’est la Saint Patrick (patron de l’Irlande) souvenons nous :

La Brigade irlandaise constituée en 1690 à la demande de Louis XIV à partir de réfugiés de l'armée du roi Jacques II dernier roi catholique d’Angleterre (défaite de la Boyne et prise de Limerick) compte 6000 hommes en 1698. Composée d’1 régiment de cavalerie et de 5 régiments d'infanterie, elle se distingue à la bataille de Villeroi et s’illustre à Fontenoy (1745) ce qui lui vaut estime et récompenses de la part du roi Louis XV.
Ces soldats irlandais, surnommés Wild geese (Oies sauvages), entendent poursuivre la lutte pour la cause irlandaise et constituent pour le Roi de France un apport militaire non négligeable. La brigade est dissoute à la Révolution. Napoléon 1er récrée en 1803 une Légion Irlandaise qui est licenciée lors de la Seconde Restauration. Les 87ème (dissous) et 92ème régiments d’infanterie sont issus respectivement des régiments irlandais de l’armée royale de Dillon et de Walsh.


17 mars 1945 : le pont de Remagen s'effondre (Allemagne) :

Les ponts sur le Rhin sont tous détruits sauf le pont Ludendorff à Remagen pour d'obscures raisons administratives. Découvrant cette aubaine, les Américains qui viennent de remporter la bataille des Ardennes, se ruent le 7 mars sur Remagen. En moins de 30 minutes, la section du lieutenant Timmerman prend le pont que le petit détachement allemand n'est pas parvenu à faire sauter à cause de l'explosif médiocre utilisé.

Le général Eisenhower modifie ses plans d'invasion de l'Allemagne pour profiter du passage et fait franchir 8000 hommes immédiatement. Les Allemands tentent dans les jours qui suivent de détruire l’ouvrage avec les nageurs de combat de Skorzeny puis des attaques de V2 mais échouent. Cependant, le pont s'écroule 10 jours après sa conquête, ébranlé par les combats et l’onde de choc créée par l’explosion d'un V2. Une compagnie de sapeurs américains qui travaille au durcissement de l'ouvrage est durement frappée par l'accident : l'équivalent d'une section périt dans le Rhin.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.