Chronique culturelle du 21 juin : épique Vitoria

Clément Solym - 21.06.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - chronique - culture - histoire


Chaque jour, retrouvez un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, tour du monde...


21 juin 217 (avant JC) : bataille du lac Trasimène (Italie)

Hannibal piège et détruit l'armée du consul romain Flaminius.

21 juin 1813 : bataille de Vitoria (Espagne)


Depuis le début de la campagne de Russie, l’Empereur prélève régulièrement des troupes sur le théâtre espagnol qui n’est pourtant pas brillant et finit par imploser.

Joseph Bonaparte, roi d’Espagne par la volonté de son frère, se replie vers la frontière française ne pouvant plus tenir Madrid. Ses 57 000 hommes sont battus par 78 000 Britanniques, Espagnols et Portugais. Cette défaite conclue la désastreuse guerre d'Espagne. Abandonnant leur butin aux anglais qui du coup stoppent leur poursuite, les Français parviennent à se replier perdant 7500 hommes.

Les Anglais de Wellington attaquent les troupes du général Jourdan et de Joseph Bonaparte.


21 juin 1940 : fin de l'héroïque résistance des cadets de Saumur sur les ponts de Loire

21 juin 1942 : l'Afrikakorps reprend Tobrouk (Libye).


21 juin 2006 : Décès du général d’armée Michel Poulet