Chronique culturelle du 26 mai : les débuts de Bir Hakeim

Clément Solym - 26.05.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - culture - histoire - chronique


Chaque jour, retrouvez un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, petit tour du monde.


26 mai 1445 : création des compagnies d’ordonnance

Charles VII crée l’ébauche d’une armée permanente pour tenter de remplacer progressivement l’Ost royal.


26 mai 1807 : reddition officielle de Dantzig


26 mai 1940 : Opération Dynamo (évacuation par bateau vers l’Angleterre).
Les troupes franco-britanniques se sont repliées autour de Dunkerque face à l’avancée inexorable des Allemands et doivent maintenant traverser la Manche pour ne pas être détruites. L'évacuation est dirigée depuis Douvres par l'amiral anglais Ramsay.

Les premiers à êtres évacués sont les blessés et les non combattants. "Tout ce qui flotte en Manche est mobilisé" suivant les termes du contre-amiral Abrial qui commande les navires de guerre français.

Navires de guerre, paquebots de la Manche, caboteurs, chalutiers, barges de la Tamise, remorqueurs, bateaux de plaisance sont rassemblés des deux cotés de la Manche et gagnent les plages et le port du camp retranché de Dunkerque afin d’évacuer les troupes alliées prises au piège.


26 mai 1942 : début de la bataille de Bir Hakeim

Du 26 mai au 11 juin 1942, la première brigade française libre du général Kœnig résiste pendant seize jours, aux attaques des armées motorisées italiennes et allemandes (Afrika Korps) du général Rommel. Ce répit, gagné par des Français libres, permit aux Britanniques, en mauvaise posture, de se replier et de triompher par la suite à El Alamein.

Le général Saint-Hillier dira en octobre 1991 dans un entretien : « Il fallut qu'un grain de sable enrayât l'avance italo-allemande, qui n'atteignit El-Alamein qu'après l'arrivée des divisions britanniques fraîches : le grain de sable s'appelait Bir Hakeim. »