Chronique culturelle du 5 avril

Clément Solym - 05.04.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - culture - histoire - chronique


Chaque jour, retrouvez un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, tour du monde...


5 avril 1242 : bataille du lac Peipous ou bataille de la glace (Estonie actuelle)

Dans le cadre de la poussée germanique vers l'Est (Drang nach Osten), l'ordre militaire des chevaliers Teutoniques tente de conquérir, afin de les convertir, les terres slaves affaiblies par les récentes incursions mongoles. Alexandre Nevski, prince de Novgorod, conscient du danger que représentent les chevaliers allemands choisit de s'allier aux Mongols pour contrer les Teutoniques.

Ceux-ci choisissent de traverser le lac gelé de Peipous pour surprendre les Russes mais sont attendus sur la rive. Rompus au combat (expérience des croisades), et bien armés (ordre riche), les Teutoniques sont généralement craints mais durant la bataille de la glace, ils sont vaincus à la fois par l'effectif supérieur de l'ennemi, les flèches des Mongols, la rupture de la glace sous les sabots de la cavalerie lourde mais aussi et surtout par la détermination qu'insuffle à son armée, Alexandre Nevski. Cette bataille est la première vraie défaite de l'ordre germanique et marque la limite orientale de son influence.

Héros et saint de l'église orthodoxe, Alexandre Nevski est considéré comme le père de la Nation russe.


Tableau moderne inspiré du célèbre film Alexandre Nevski. Commandé par Staline dans les années 1930 au réalisateur Eisenstein, ce film est un classique du 7ème art mais aussi de la propagande patriotique. Staline a imposé sa diffusion en URSS pour galvaniser les russes dans la lutte contre l'envahisseur germanique à partir de 1941.

5 avril 1945 : Combat du mont froid (Alpes)

La 7ème demie brigade de Chasseurs alpins française prend d’assaut le sommet (2820 m) tenu par les Italo-allemands.