Chronique culturelle du 6 avril

Clément Solym - 06.04.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - chronique - culture - egypte


Chaque jour, retrouvez un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, tour du monde...


6 avril 1250 : bataille de Fariskur (Egypte)

Durant la 7 ème croisade, Louis IX (futur Saint Louis) assiège Mansourah pendant deux mois mais constatant que son armée tombe malade sans pour autant vaincre, prend la décision de regagner Damiette, conquise un an plus tôt. Durant le repli, les forces de Turan sha harcèlent les croisés depuis le Nil avec la flotte égyptienne et la « chamellerie ». L'affrontement final a lieu à Fariskur. Encerclés, les croisés refusent de se rendre et combattent jusqu'à ce que Louis IX soit fait prisonnier.

6 avril 1362 : bataille de Brignais (près de Lyon)

La guerre de 100 ans cessant le temps d’une trêve (traité de Brétigny-1360), met au chômage technique les nombreuses bandes de mercenaires qui commencent à piller le royaume de France. L'une d'elles, la compagnie dite des "Tards venus" (15 000 hommes) s'empare du château de Brignais à la fin de 1361, décidant le roi Jean II le Bon à faire intervenir son connétable, Jacques de Bourbon. Les forces royales (12 000 hommes) manquent de discrétion dans leur approche et surtout lorsqu'elles installent leur campement devant Brignais, négligent de faire une reconnaissance des lieux et de jeter un dispositif de sécurité.

Une partie des mercenaires est cachée dans les bois alentour et attaque le bivouac endormi. Lorsqu'enfin, les chevaliers survivants contre-attaquent, c'est la garnison mercenaire de Brignais qui fait une sortie et clôt le combat. La bataille est un échec honteux pour les chevaliers français : beaucoup sont massacrés, les autres libérés contre rançon.

Les forces royales (12 000 hommes) manquent de discrétion dans leur approche et surtout lorsqu'elles installent leur campement devant Brillais négligent de faire une reconnaissance des lieux et de jeter un dispositif de sécurité. Une partie des mercenaires est cachée dans les bois alentour et attaque le bivouac endormi. Lorsqu'enfin, les chevaliers survivant contre-attaquent, c'est la garnison mercenaire de Brignais qui fait une sortie et clôt le combat. La bataille est un échec honteux pour les chevaliers français : beaucoup sont massacrés, les autres libérés contre rançon.

6 avril 1862 : bataille de Shiloh (Amérique du Nord)


Où le général Grant vaincu le premier jour (06/04) et que l’on croit perdu, ordonne une contre-attaque le lendemain et l’emporte.


6 avril 1865 : bataille de Sayler’s creek (Amérique du

6 avril 1992 : début de la guerre serbo-bosniaque

6 avril 1994 : l’avion présidentiel rwandais est abattu