Chronique culturelle du 7 avril

Clément Solym - 07.04.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - culture - chronique - histoire


Chaque jour, retrouvez un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, tour du monde...


7 avril 1803 : Mort du général Toussaint Louverture (Fort de Joux - Doubs)
Esclave dans une plantation de Saint Domingue (Haiti), Toussaint est repéré par son maître pour son intelligence hors norme. Il apprend à lire et prend des responsabilités importantes dans la gestion de la propriété avant d'être affranchi à l'age de 33 ans.

Lorsque les esclaves se révoltent à Saint Domingue, Toussaint, pour fuire la répression française, rallie les forces espagnoles qui occupent la partie Est de l'ile. Formé au commandement par les Espagnols, il est nommé général et remporte de nombreuses victoires. Déçu par ces derniers, il accepte de servir la République qui abolit l'esclavage et se met aux ordres des Commissaires fraichement débarqués de Paris.

En quelques mois, Toussaint bat les Espagnols (1794) puis à l'usure, oblige les Britanniques à renoncer (1798) à leurs prétentions. La République le nomme général de division. Voulant émanciper son pays, Toussaint fait repartir l'économie et dirige brillamment le pays mais grisé par le pouvoir et brûlant les étapes, il commet l'erreur de proclamer une constitution autonomiste (1801) : Bonaparte envoi l'expédition de St Domingue (1802) pour faire rentrer dans le rang ce général.

Après quelques combats et massacres de part et d'autre, Toussaint est arrêté et incarcéré dans l’austère fort de Joux où il meurt un an plus tard, supportant mal les conditions de cette « petite Sibérie française ».


7 avril 1945 : le cuirassé Yamato est envoyé par le fond au large d'Okinawa.