Chronique culturelle du 7 juin : Indochine, Belgique, Israël

Clément Solym - 07.06.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - chronique - culture - histoire


Chaque jour, retrouvez un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, tour du monde...


7 juin 1917 : bataille de Messines (Belgique)

Britanniques, Australiens et Néo-Zélandais brisent le saillant Sud d'Ypres.


7 juin 1940 : mort du capitaine Charles N’Tchoré (Somme)

Né en 1896 à Libreville, naturalisé français en 1940, N'Tchoré s'engage en 1916 et finit la Première Guerre Mondiale avec le grade de sergent. Il sert au Maroc, en Syrie et au Mali (Soudan français) et passe officier. Lorsque la Seconde Guerre mondiale débute, il demande à partir pour le front où à la tête de sa compagnie, il se comporte brillamment.

Il repousse 4 assauts allemands contre Airannes et permet à son bataillon de décrocher. Encerclée et à court de munitions, la compagnie d' N'Tchoré se rend. Refusant d'être considéré autrement que comme un officier français lorsque les Allemands séparent les Noirs des Blancs, il s'insurge et est abattu d'une balle dans la nuque.


7 juin 1948 : bataille de Nitzanim (Israël)

Les Israéliens subissent une de leurs rares défaites face aux Égyptiens.


7 juin 1951 : fin de la bataille de Ninh Binh (Indochine)

Giap attaque dans le delta du fleuve rouge en direction de Hanoi depuis le 28 mai. Il fait sauter le verrou de Ninh Binh sur le fleuve Day, tenu par le lieutenant de Lattre (mort au combat le 30/05/51). Le commando 24 (ou Tigres noirs) de l'incroyable adjudant Vandenberghe reprend le piton sur lequel se trouve le poste.