#CollectionsAristophil - La vacation de ce mercredi 3 Avril, sous le marteau de Claude Aguttes à Drouot, mettra à l'honneur les plus grands noms de la littérature des XIXe et XXe : de Rimbaud à Éluard, de Flaubert à Hugo, de Breton à Dali, grâce à la connivence du truculent et singulier Claude Oterelo, expert de cette vente, à qui nous adressons des remerciements particuliers pour l'heure extraordinaire que nous avons passée en sa compagnie à détailler le catalogue de cette vente.   


Il y a deux génies, pour moi, à la fin du XIXe : Lautréamont et Rimbaud. Il y a évidemment des incontournables, Hugo, Flaubert, Zola, mais ces deux là sont à l’origine du surréalisme auquel, dans la farce, on pourrait ajouter Alfred Jarry. 

Les poèmes de Rimbaud sont rarissimes, quasiment introuvables, ce sont des pièces mythiques. Le manuscrit de Bonne pensée du matin (non signé) proposé est l'un des rares poèmes qui figurent dans Une saison en enfer. La relation sentimentale entre Rimbaud et Verlaine posait des problèmes à la famille de ce dernier, à qui l’on a fait comprendre qu’il fallait retourner vers sa femme, et conseillé à Rimbaud de retourner dans ses Ardennes. Il y a dû s’y ennuyer à mourir, dans ce pays tant décrié et tant détesté ; il y a écrit plusieurs poèmes, en a fait des copies qu’il envoyait à Verlaine. Ce poème adressé sans dédicace, suscite des interrogations : il serait intéressant de savoir si une lettre l’accompagnait... Ce poème, du génie ! Char a raison ! Rien au-dessus de Rimbaud ! 

 
 
687 – Arthur Rimbaud – poème autographe Bonne pensée du matin – 1872 – Est 150 000 – 200 000 €
732 - Verlaine – Lettre – Londres 1872 – Est 40 000 -50 000 €

En miroir, document touchant, cette lettre de Verlaine à sa femme, alors qu'il voyage à Londres avec Rimbaud. On peut y voir le trio : sa femme, à qui il écrit, puis très reconnaissables, au verso, (il ordonne d'ailleurs à son épouse de retourner la lettre pour qu'elle voie bien le dessin! ) ce dessin d'Arthur Rimbaud et Verlaine, en train de se faire cirer les chaussures. Adresser un poème à sa femme, en se représentant à côté de Rimbaud, rend la relation du trio assez mystérieuse !

Pour revenir à Rimbaud, cette liste de 130 mots constitue un petit dictionnaire personnel : on connait quelques lettres de lui en Allemagne, où il fut précepteur et enseignait le français, on connait son épisode en Afrique ; grand voyageur, il se préparait alors destinait à aller en Espagne.
 

Breton et les surréalistes


Char, Éluard, Breton, (pour moi !) sont les poètes les plus importants la première partie du XXe siècle.

André Breton fut un peu moqué comme « Pape du surréalisme ». Il en fut évidemment le chef de file, mais il était sûrement d’une intransigeance la plus totale, souffrait mal l’à-peu-près et la contestation. Si le mouvement surréaliste contestait un peintre, et que l'un de ses membres le soutenait, il en était exclu !  
 Andre Breton – Louis Aragon – Le tresor des jesuites – Photos de Breton et Eluard par Man Ray – Est 40 000 – 5000 €


Conjointement écrit par Aragon et Breton, Le trésor des jésuites précède une séparation : Aragon rejoindra le parti communiste, et toute sa vie, Breton n'aura de cesse, et c'est plutôt méconnu, de critiquer Staline et le communisme. Dans cet exemplaire, photos d'époque, l'on trouve les deux portraits mythiques réalisés par Man Ray. L'édition originale, sur Japon, de l'Immaculée Conception, que Breton écrit avec Eluard, signée des deux auteurs, est quant à elle superbe : une reliure remarquable de Georges Leroux, et une gravure absolument géniale de Dali ! 

 
Lot 490 – Andre Breton – Paul Eluard – Gravure de Dali – L'Immaculée conception – 1930 – Est 15 000 – 20 000 €


René Char, quant à lui, se détachera de Breton (même s'il lui gardera une estime et une admiration réelles) mais restera très lié à Éluard. Le manuscrit d'Artine, une merveille, appartenait à Éluard, et présente une formidable dédicace : « Manuscrit ayant appartenu à Paul Éluard jusqu'à sa mort »

112 – René Char - Artine – manuscrit 1930 – Est 50 000 – 70 000€


De Paul Éluard, on retient évidemment le manuscrit des Jeux de la Poupée, l'un des livres les plus importants ayant intégré la photographie. Ce projet, avec des photos colorisées par Bellmer lui-même de poupées désarticulées, fait suite à la publication initiale du texte en 1939. Il faut noter le dessin de Bellmer, et comment Éluard présente le livre comme un texte illustrant les photos, et non l'inverse ! : « illustré de textes par Paul Eluard ». 

 
  
Paul Éluard – Les jeux de la Poupee – Manuscrit autographe signé 1939 – Photos de Bellmer – Est 100 000 – 150 000 €

 
Le manuscrit du Livre Ouvert III, avec gouaches originales, dans une reliure de Paul Bonet, est signé Jean du Haut, l'un de ses pseudonymes d'Éluard. A l"époque de l'Occupation, ce dernier fut accueilli et protégé par le docteur Bonnafé, qui dirigeait un asile à Vezelay, c’est là qu’il écrivit ces poèmes et réalisa ces fameux dessins, 9 gouaches originales. 
550 Livre ouvert 3  Paul Éluard – Le livre ouvert III – Vers 1944 – manuscrit avec gouaches – Est 70 000 – 80 000 €


De Francis Ponge, nous présentons le manuscrit du Verre d'eau, dans une reliure à système, dont les plats se rétractent grâce à un système de lames, dans une forme cylindrique amusante qui illustre le titre de ce manuscrit, titre qui est par ailleurs proposé dans son édition originale dans une magnfique reliure de Jean de Gonet. 
 

<

>

 



Enfin, le Journal du film La Belle et la Bête de Cocteau. Formidable, extraordinaire, mythique !  L'ensemble, sous emboitage, est composé de quatre volets : le journal de bord de tournage de Cocteau où il indique les évènements qui se sont déroulés lors du tournage, accompagné du scénario du film (comme souvent, à gauche, le scénario, à droite, les dialogues).

Il inclut aussi 3 pages, dans lesquelles Cocteau se justifie face à la critique qui n’a pas toujours bien réagi, bien que le film ait fait le tour du monde. il contient aussi l'album de photographies originales du film, toutes contrecollées, ; on y retrouve Josette Dey, Jean Marais, lors du tournage, des photos superbes dans un état de conservation incroyable. On y trouve aussi quelques dessins de Cocteau, notamment un portrait de la Bête, avec, bien évidemment, invariablement, dans un coin, le fameux profil ! 

Catalogue en ligne consultable ici.

Exposition des pièces le matin de la vente 
Vente le Mercredi 3 Avril 2019  à 14h - Salle 6 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Maison Aguttes, Claude Aguttes, commissaire-priseur.  
Expert : Claude Oterelo


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.