Collections Aristophil : de Jean-Sébastien Bach à Pierre Boulez, Musiques !

Béatrice Courau - 18.06.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Collections Aristophil Ventes - Musique musiciens partitions Aristophil - auction music manuscripts


#CollectionsAristophil - Ce mois de juin aura vu une nouvelle série de ventes concernant la dispersion des Collections Aristophil. Si la littérature est au coeur de ces collections, les Beaux Arts y ont aussi la part belle : ainsi aura lieu une vente d’exception consacrée à la musique, qui mêlera partitions manuscrites, épreuves corrigées, documents et lettres de musiciens. Autant de témoignages de la carrière et de la vie personnelle de ces compositeurs qui ont marqué leur temps, et procurent aux mélomanes et amateurs enchantements et plaisirs.

 

En partenariat avec la maison de ventes Ader-Nordmann
 




 

Depuis l’air que chante Susanna dans les Nozze di Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart jusqu’au monumental manuscrit de Des Canyons aux étoiles d’Olivier Messiaen, la plupart des grands génies de l’histoire de la musique sont rassemblés dans ce catalogue : Bach, Mozart, Beethoven, Berlioz, Chopin, Liszt, Gounod, Verdi, Wagner, Massenet, Debussy, Ravel, ou encore Messiaen, pour ne citer qu'eux...


Pièce maîtresse de la vente, l’étonnant album musical du mélomane et musicologue viennois Aloys Fuchs rassemble 112 manuscrits de musiciens de la première moitié du XIXe siècle, offrant un véritable panorama de la production musicale viennoise et européenne avec des travaux de Beethoven, Chopin, Liszt, Mendelssohn, Rossini, Schubert, Schumann, et tant d’autres (estimation : 500 000 – 700 000 €). 




 

Cette vente dévolue aux musiciens et à leurs oeuvres est aussi révélatrice des liens étroits entre littérature et musique au cours des siècles.

Connaissiez-vous Jean-Jacques Rousseau musicien? Enfin, plus exactement copiste, ce qui lui permettra de s'assurer de quelques subsides salvateurs : en témoigne cette copie manuscrite d'une scène de l'opéra Armida, de Sacchini. Jean-Jacques Rousseau a conté dans les Confessions comment il cessa en 1751 de travailler pour Dupin de Francueil et se mit à copier de la musique pour gagner sa vie. En septembre 1770, il reprit son métier de copiste de musique et l’exerça jusqu’en 1777, à dix sols la page. On lira, dans son Dictionnaire de Musique, le long article Copiste, où Rousseau explique la supériorité de la musique copiée sur la gravure, et les soins qu’il convient d’y apporter. Cela va de soi.




C'est Alfred de Musset qui présente Georges Sand à Listz et Marie D'Agoult. Sand est touchée de la passion qui les unit. En témoigne cette magnifique correspondance romantique, littéraire et artistique, entre George Sand (surnommée « Piffoel » à cause de son nez) et les « Fellows » Franz Liszt et sa maîtresse Marie d’Agoult. En témoignent ces 29 lettres, datant essentiellement de la période de 1834 à 1839, ici rassemblées : ayant noué des relations d’amitié à Paris, elle ira retrouver en Suisse Franz Liszt et Marie d’Agoult. Ils séjourneront ensuite ensemble à Paris et à Nohant, avant qu’une brouille les sépare, certainement à cause de son nouvel engouement pour Chopin...



 


L'attachement de Marcel Proust à Reinaldo Hahn ne fait nul doute : en témoigne cette lettre de 1895, où l'élève de Jules Massenet, s'adressant à Jules Vallée, ami de longue date de Proust, donne quelques touchantes nouvelles d'un séjour que Proust et lui-même firent à Saint-Germain-en-Laye, alors que Proust réfléchissait à son recueil Les Plaisirs et les jours et à son roman Jean Santeuil.




Du même compositeur, on se penchera sur le manuscrit musical de la comédie musicale Mozart, dont Sacha Guitry lui-même a rédigé le livret, délicieux marivaudage où est mis en scène le jeune Mozart lors de son séjour parisien où il est accueilli dans le fameux salon de Mme d’Épinay, sous la protection du baron de Grimm, et où il connaît son premier amour.
 

 

 

Les pièces seront exposées du 12 au 15 juin de 11h à 18h, nocturne jusqu'à 21h le jeudi 14 juin.

Ainsi que le jour de la vente, de 11h à midi.

 

De Jean-Sébastien à Pierre Boulez - Mercredi 20 juin 2018, 14h - Drouot - Salle 9

Expert : Thierry Bodin

Maison de vente Ader Nordmann, sous le marteau de David Nordmann Catalogue en ligne disponible ici.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.