Colorier des livres anciens, en toute liberté, sans se faire gronder

Nicolas Gary - 09.02.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - colorier gravures manuscrits - coloriage livres anciens - domaine public documents


Ce 4 février a été lancée une grande opération, à vocation internationale : #ColorOurCollections. Dans toutes les bibliothèques participantes, des albums de coloriage se retrouvaient. Et sur internet, plus de ressources encore étaient offertes aux surfeurs. De quoi s’emparer des œuvres, du domaine public et de bien plus encore, tout en faisant du coloriage. 


 

À l’initiative de cette opération, la New York Academy of Medicine qui donna le ton en 2016. Depuis trois ans maintenant, l’établissement invite tous ses confrères, archives et autres institutions culturelles à entrer dans la danse. Le principe est simple : fournir au public un PDF à télécharger et imprimer gratuitement, pour donner des couleurs aux collections, et un peu de vie aux gravures anciennes. 
 

Des centaines de documents prêts à passer sous les crayons


Cette année, il semble que 113 établissements aient répondu présents, tous recensés par la NYAM. Y compris notre très sérieuse Bibliothèque nationale de France, qui ne manque jamais l’opportunité d’animer sur les réseaux avec ses collections numérisées. 

Gallica, la branche armée numérique de la BnF, invitait dinc tout un chacun à télécharger des gravures en noir et blanc, sur les thèmes de cette année, faune et flore. On pourra retrouver en fin d’article le document, en libre téléchargement, pour se lancer dans des exercices de colorisation, langue tirée en gage d’application. 

« Mettez-vous dans la peau des artistes de jadis, chargés de mettre en couleurs les gravures en noir et blanc. Laissez-vous inspirer par les inépuisables ressources de Gallica. Voyez par exemple cette planche présentant différentes espèces végétales d’Amérique au 17e siècle et sa version finement aquarellée : »

Végétation d’Amérique, version en noir et blanc et version coloriée, Description des plantes de l'Amérique, Charles Plumier, 1693


Mention spéciale au Richardson-Sloane Special Collections Center de la Davenport Public Library. Il réunit des dessins et illustrations qui racontent la société américaine, parfois avec beaucoup d’humour, réalisés pour beaucoup par Patrick James Costello. 


 
 

Paysages, animaux, créatures magiques...


Mais bien entendu, on trouve des animaux, rhinocéros et autres créatures impressionnantes, autant que des êtres mystérieux et magiques — comme ce couple de mandragore mâle et femelle, tout à fait surprenant. Évidemment, on en retrouve plein les réseaux, les internautes s’en étant donné à cœur joie que de partager leurs réalisations. 
 


Il y a bien des découvertes à faire, et surtout, des heures de coloriage en perspective, émanant des collections de musées et de bibliothèques du monde entier. La liste et les ressources à télécharger se retrouveront ici. On peut profiter de l'ensemble des documents, toujours en libre téléchargement, et explorer également les collections numériques avec sa progéniture.

L’opération était lancée ce 4 février, jusqu’au 8 – dommage que de ne pas prolonger sur le week-end, où les parents ont plus de temps pour prendre part à une pareille opération. 

Le lien avec les établissements scolaires n’est manifestement pas encore bien consolidé en France, pour les retours que nous en avons eus. Cependant, l’activité mériterait bien une journée dans la semaine…




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.