Comment les chats ont conquis les jeunes lecteurs américains en 1928

Victor De Sepausy - 12.03.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - lithographie millions chats - illustration livre jeunesse - Wanda Gag cats


On connaissait le complot à peine dissimulé qu’ont ourdi des millions de matous pour devenir les maîtres de l’internet. Mais cette cabale tire ses racines bien plus profondément qu’on ne le croirait. En effet, une certaine Wanda Gág, née le 11 mars 1893, avait largement pris part à la conspiration, mettant son talent de lithographe au service de la Cause Féline...


 

L’artiste américaine s’était fait un nom dans les années 20, pour son talent, mais également ses positions sur la liberté sexuelle, et résolument orientée à gauche. Elle perdit son père, lui-même artiste, à l’âge de 15 ans, mort de la tuberculose. Ses ultimes paroles furent : « Ce que papa n’aura pas pu achever, Wanda devra le finir. » Terrible.

Elle devint alors une figure de la scène artistique, vivant sur Greenwich Village, poursuivant un travail d’artiste et d’illustratrice. En 1928, elle publia son premier ouvrage, Millions of Cats, tiré d’un récit qu’elle avait inventé pour amuser et distraire les enfants de ses amis. 

Le lettrage du livre fut réalisé par son frère, mais c’est elle qui l’écrivit et l’illustra – avec une réelle modernité, celle de la double page illustrée.

L’histoire tourne autour d’un couple vivant dans une maison entourée de fleurs – et ne manque à leur bonheur qu’un « joli petit chat confortable » – modèle inspiré de celui de Wanda, nommé Noopy. Le vieil homme part en quête, mais ce sont « des centaines de chats, des milliers de chats, des millions, des milliards et des milliards de chats » qu’il finit par trouver.




Et les ramener tous pose évidemment quelques problèmes. Les matous procéderont au choix pour eux : ils vont s’entredévorer, et le plus improbable restera. Un chat de gouttière, moche comme un pou, et qui n’aura besoin que d’amour et de lait pour devenir magnifique. 

En 1929, le livre remporta un Newbery Honor, récompense particulièrement rare pour un livre d’images, et continue de figurer parmi les ouvrages les plus prisés des bibliothécaires. Le travail de Wanda Gág, celui d’une des plus talentueuses lithographes du pays, a marqué les esprits. D’autant plus qu’à cette époque, la majorité des ouvrages illustrés en circulation était d’origine britannique. On peut en retrouver l'histoire à cette adresse.

La conquête féline du monde ne faisait que commencer...


via LitHub


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.