Comment "Les feux de l'amour" rejoint Andromaque : Le Mock

Nicolas Gary - 26.02.2015

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - vulgarisation littérature - textes classiques - lecture lycée


Pierrot et Redek, deux étudiants lyonnais, ont choisi la littérature pour s'enrichir. Leur but inavoué (inavouable ?) : rencontrer Beyoncé. Et pour ce faire, ils ont déployé un plan ingénieux : s'attaquer à la littérature classique, pour la présenter sous un nouveau jour. Un objet frankensteinien sert leurs intérêts, Le Mock, une chaîne dédiée à retrouver sur YouTube. 

 

  Andromaque LACMA M.91.82.252

Ashley Van Haeften, CC BY 2.0

 

 

Leur rencontre date de l'hypokhâgne, mais l'un s'est orienté vers la recherche dans un M2 de Lettres et l'autre a préféré Sciences Po. Tous deux avaient dans l'idée de reprendre les textes que l'on étudie en classe – des classiques, donc – pour en donner une nouvelle lecture. 

 

« Un élève de lycée a pour premier réflexe de chercher sur internet “résumé Andromaque”, et les textes qu'il trouve restent passablement ennuyeux. Très scolaire. En vidéo, cela devient rapidement complexe de proposer une approche originale, si l'on se cantonne à quelque chose de didactique », expliquent les deux compères. 

 

Renouvelant la formule du discours parfait, selon Cicéron, ils reviennent aux bases : divertir, instruire et émouvoir. « Il ne s'agit pas simplement de raconter l'histoire, mais de réellement donner envie de lire. En analysant Andromaque, on retrouve les mêmes ressorts scénaristiques dans Les feux de l'amour : l'alexandrin utilisé par Racine est une forme qui ne doit pas déstabiliser. »

 

Le concept devient alors évident : trouver une clef, une porte d'entrée, qui, par une idée simple et unique, permet de raccrocher l'œuvre classique. Au départ, cela prend donc la forme du Mooc, ces objets vidéo, cours en ligne, qui se généralisent dans les universités. Puis le terme Mock apparaît : en programmation informatique, ce procédé consiste à tester, virtuellement, le comportement d'objets réels, dans leur interaction avec d'autres objets. « Une approche prosaïque pour comprendre des choses complexes, ça nous a bien plu. Comme nous voulons rendre les textes accessibles, il faut les confronter à quelque chose, les rattacher à une idée. »

 

Les trois unités du théâtre, façon Jack Bauer

 

Et donc vulgariser. « Dans le contenu que l'on délivre, il y a une nécessaire part d'humour, autant qu'un défi intellectuel : c'est notre triste quotidien. (rires) En prépa, on tente toujours de faire passer quelque chose entre nous, avec des références simples. » Autrement dit, la règle des trois unités du théâtre classique, et celle de temps, mise en perspective avec 24h et son célèbre Jack Bauer. 

 

« Enrichir la lecture de cette manière, cela permet de s'attaquer à des bouquins dont la réputation est importante, mais qui aujourd'hui font partie des meubles », jurent Pierrot et Redek. « Candide, ce n'est pas simplement un bouquin obligatoire à lire en Première pour le bac de français, c'est aussi un livre super cool. Il suffit de lui donner le bon éclairage. »

 

Au-delà du défi intellectuel personnel – vulgariser, certes, mais où est le curseur, et comment y parvenir au mieux –, les deux créateurs l'avouent. « On a beau la harceler, Beyoncé ne répond à aucun de nos emails. Se priver de son public de la sorte, ce n'est pas correct. » Une fois riches et célèbres, ils ne sont pas certains de poursuivre Le Mock. En attendant, « on ne peut pas rester les mains dans les poches, devant une génération qui se détacherait de la lecture ». Beyoncé peut attendre, au moins un peu.

 

Á découvrir également, la Vidéothèque d'Alexandrie, projet communautaire qui référence des vidéso culturelles et éducatives francophones sur la Toile. 

 

Le Mock, sur Andromaque.