Conservatoires : à moderniser pour des musiques "de consommation" ?

Clément Solym - 17.01.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Conservatoires


Un rapport d'une mission confiée à Didier Lockwood par Frédéric Mitterrand en avril 2010 sur les conservatoires a été remis hier au ministre de la Culture.

 

Il préconise de réorienter les programmes d'enseignement des conservatoires, trop attachés au patrimoine, à des « nouvelles musiques de consommation » », plus ciblés sur le pop, le rap, le rock et l'électro. 

 

Le rapport intitulé Quelles méthodes d'apprentissage et de transmission de la musique aujourd'hui ? propose la création d'un « pôle de musique dite populaire, de tradition orale », distinct d'un « pôle de musique dite classique, de tradition écrite », afin d'améliorer l'enseignement de la musique classique mais aussi populaire.

 

Un « tronc commun » permettrait aux élèves de se former sur la base de l'ensemble des caractéristiques de ces deux pôles.

 

 

 

 

Il suggère également que les conservatoires pourraient devenir des « écoles des arts » pluridisciplinaires, allant de la musique, la danse, le théâtre, les arts plastiques, jusqu'au cirque.

 

Plus largement, le rapport préconise l'apprentissage du chant dès la maternelle (chorale) et le développement des orchestres à l'école.  

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.