Créer des générations d'hommes qui aimeront lire

Clément Solym - 09.06.2009

Patrimoine et éducation - Scolarité France - créer - gé&nération - hommes


Voilà les données brutes, telles qu'une étude du NEA les a formulés : non seulement les petits garçons américains sont les plus violents du monde industrialisé, mais en outre :
  • 50 % de tous les morpions de sexe masculin arrêtent l'école
  • 87 % des garçons pratiquent les jeux vidéo violents
  • 92 % des criminels reconnus coupables de violence sont des hommes.
Boum. Coup de marteau, de bambou, de masse. Face à ces informations, l'organisme BoysRead.org s'est donné pour vocation de créer une génération d'hommes qui savent lire. « Ce n'est pas que les garçons ne peuvent pas lire ; ce n'est pas qu'ils ne liront pas. Notre mission : changer ces garçons en des lecteurs durablement. »

Noble intention, que l'on ne peut que saluer. Coïncidant avec un rapport établi en 2004 par le NEA, évaluant l'état des capacités de lecture chez les Américains (accessible à cette adresse), la lecture chez les jeunes garçons a diminué considérablement dans le pays, avec moins d'un Américain sur deux qui prendrait encore la peine d'ouvrir un livre.


BoyeRead.org souhaite inverser cette tendance sociale, dont les conséquences culturelles sont potentiellement catastrophiques. Leur site web présente, en anglais, de nombreuses mesures et conseils. La même chose en France ?