Créer emplois et économie : Marcel Proust, une recette touristique ?

Clément Solym - 13.07.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Marcel Proust vacances - village Illiers Combray - Proust tourisme culture


Parisien jusqu’au bout des ongles, Marcel Proust n’en puisa pas moins dans ses souvenirs d’enfance, lors de ses vacances à illiers, pour sa Recherche. La pauvre tante Élisabeth Proust-Amiot, si elle avait su... Depuis, le village cherche à développer un tourisme culturel autour de la figure de l’écrivain.

 

Rue Dénoyez, Paris Belleville
Jeanne Menjoulet, CC BY 2.0
 

 

Le projet n’a pas encore viré en parc à thèmes avec manèges en forme de tasse à thé au citron ou ball-trap avec des madeleines – voire un grand 8 avec des jeunes filles et des fleurs. Pour autant Illiers-Combray aimerait bien revitaliser son économie. 

 

À mi-chemin du parc naturel du Perche et Chartres, le village est celui de l’enfance du petit Marcel. Et à l’image de Monroeville, qui s’approprie l’œuvre de Harper LeeNe tirez pas sur l’oiseau moqueur – la mairie voudrait ne pas pedre pas son temps. La maison de ladite tante est devenue un musée – mais avec la disparition des emplois aidés, plus aucune visite n’était proposée. 

 

Proust sait faire recette
 

Alors, Combray, toujours un peu triste, comme la présentera l’écrivain dans Du côté de chez Swann ? La ville « de loin, à dix lieues à la ronde, vu du chemin de fer quand nous y arrivions la dernière semaine avant Pâques, ce n’était qu’une église résumant la ville, la représentant, parlant d’elle, et pour elle aux lointains, et, quand on approchait, tenant serrés autour de sa haute mante sombre, en plein champ, contre le vent, comme une pastoure ses brebis, les dos laineux et gris des maisons rassemblées qu’un reste de remparts du moyen âge cernait çà et là d’un trait aussi parfaitement circulaire qu’une petite ville dans un tableau de primitif ». 

 

Soit. Dans tous les cas, le tourisme proustien semble bien fonctionner : l’hôtel Opéra Saint Lazar, devenu Le Swann, a connu une hausse de son chiffre d’affaires de 40 % en cinq ans, annonce le fondateur, Jacques Letertre à l’AFP. Mais il n’est pas le seul : dans le Calvados, un musée raconte la Belle époque raconte à travers les romans de Proust. 100.000 visiteurs par an sont attendus, ouverture en novembre 2019.

 

Rénover le musée, et agir sur la ville
 

Alors que faire à, pour et avec Illiers-Combray ? Le maire assure ne pas être un passionné de l’œuvre, « mais c’est un levier pour ma ville. Ce qui m’intéresse, c’est que Proust crée des emplois, de la richesse, que des boutiques ouvrent grâce à Proust ». Au centenaire de l’auteur, le nom de Combray fut ajouté – fictif au possible, mais un clin d’œil précieux. 

 

Quant à la Société des Amis de Marcel Proust, qui possède le musée, elle aurait quelque chose d’un peu trop Parisien pour les habitants. D'autant que les 5000 entrées annuelles du musée ne feront pas mettre demain des madeleines dans le thé quotidien. La secrétaire générale de la SAMP assure : « On n’a pas un succès quantitatif, mais un rayonnement qualitatif considérable. » Marcel aurait adoré. 

 

Reste que, pour la ville, un projet de rénovation à 2 millions € a été approuvé par le Conseil départemental. Et puis, des itinéraires pour aller sur les routes de Proust sont prévus. En 2019, on fêtera le centenaire du Goncourt obtenu... Trop de « fantaisies proustiennes », estime la secrétaire générale : « On est en train de détruire ce village en croyant le rendre proustien. »

 

Entre quêtes de la modernité, tourisme de niche et un salon de thé qui devient rentable, il ne reste en réalité que la boutique de sex-toy à envisager, pour s’inscrire à la conjonction de tous ces projets. Rappelons que la fameuse et célébrissime madeleine, sous la plume du maître est devenue ce « petit coquillage de pâtisserie, si grassement sensuel, sous son plissage sévère et dévot ». 

 

Un peu de sensualité, après tout, se marierait bien avec l’œuvre... 




Commentaires

Le Printemps Proustien aura lieu du 11 au 19 mai 2019 à Illiers-Combray, Chrtres et dans l'ensemble du département d'eure-et-Loir

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.