Cuba offre de nouveaux trésors d'Hemingway aux Etats-Unis

Clément Solym - 19.02.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - Ernest Hemingway - archives - Cuba


On retrouve un peu de tout dans les documents d'Hemingway que Cuba vient de mettre à la disposition des États-Unis. Et les chercheurs vont s'en donner à coeur joie en farfouillant dans les quelque 2000 éléments qui leur ont été fournis. Le Finca Vigia Museum de La Havane a rendu disponibles ces documents, après leur numérisation, et les a fait parvenir au John F. Kennedy Presidential Library and Museum.

 

 

 

 

Sauf qu'aujourd'hui, on ne dit plus farfouiller, mais faire du data mining… c'est plus scientifique.

 

Tirés des archives que l'Américain avait laissées dans sa maison de La Havane, entre les années 40 et 50, ces documents sont les vestiges du temps passé durant deux décennies dans cette résidence cubaine. Et parmi les trésors à dénicher, le télégramme de 1954 venant du Comité du Prix Nobel annonçant, depuis la Suède que la récompense revenait à Ernest. 

 

« Nous sommes heureux de mettre à la disposition des chercheurs des voies de ces documents, qui fournissent un aperçu unique de la vie quotidienne d'Ernest Hemingway », explique Tom Putnam, directeur de la bibliothèque Kennedy. « Pour une figure littéraire souvent décrite comme plus grande que la vie, ce trésor d'effets personnels permet d'humaniser l'homme et de comprendre l'écrivain. »

 

 

 

 

C'est la deuxième tranche de documents fournis par Cuba aux USA. Une première salve, en 2008, avait été fournie, avec près de 3000 documents mis à disposition du même établissement. Pour les chercheurs, c'est une véritable plongée dans la vie personnelle du romancier, sur une période qui n'est pas toujours bien connue. Et comme ces documents sont également ouverts au public, ce dernier pourra toujours approfondir sa connaissance de l'homme. 

 

Le partage de cette collection résulte de la collaboration de l'US Finca Vigma Foundation, en accord avec le Conseil cubain du Patrimoine national. De son côté, la bibliothèque JFK contient près de 90 % des manuscrits originaux d'Hemingway.  

 

On peut d'ores et déjà se régaler de quelques-unes de ces perles, avec le dossier de presse. (144 Mo)