Daudet, Numa Roumestan, I, Aux Arènes

Clément Solym - 08.07.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Alphonse - Daudet - Numa


Continuons les extraits de l’été avec une place faite à Alphonse Daudet (1840-1897). Je vous propose de découvrir aujourd’hui un texte tiré du premier chapitre de Numa Roumestan, intitulé « Aux Arènes ».

Aps-en-Provence, en réalité Nîmes, ville natale d’Alphonse Daudet, reçoit un de ses enfants les plus illustres, le député Numa Roumestan. Dans cette fête populaire aux Arènes, il y a de la lumière, du bruit et cette exubérance dont l’auteur s’est moqué dans Tartarin de Tarascon.

Par la vertu de l’enthousiasme et du soleil, les ruines romaines reprennent vie, le présent et le passé se confondent jusqu’à l’hallucination. L’illusion est même si parfaite qu’on peut se demander s’il ne faut pas prendre tout à fait au sérieux ces rêves de l’imagination méridionale.