De l’Île mystérieuse aux Cinq semaines en ballon, Jules Verne part à l'aventure

Clément Solym - 10.01.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Jules Verne enchères - Cinq semaines en ballon - L’Île mystérieuse Jules Verne


Ses voyages furent parmi les plus spectaculaires que la littérature de son siècle ait produits. Jules Verne, voyageur insatiable, avait gagné les lauriers de la Pléiade l’an passé avec un troisième volume publié. C’est à travers une vente aux enchères que l’écrivain sera mis à l’honneur. Cartes, dessins et livres sont au rendez-vous chez Drouot, d’ici quelques semaines.

 

 

 

Le 1er mars 2017, la maison Boisgirard-Antonini entamera la dispersion de l’une des dernières grandes collections verniennes. De précieux témoignages sur Jules Verne, rassemblés par M. Weissenberg, seront ainsi mis à l’encan sous le marteau de Maître Antonini. Un dessin préparatoire original de la carte de L’Île mystérieuse saura attirer l’attention des enchérisseurs. La topographie est légendée en anglais et la carte est accompagnée d’une épreuve corrigée et complétée de la main de l’auteur. 

 

Puis, un ensemble de photographies originales de l’écrivain et de sa famille, des lettres personnelles, des originaux brochés de ses romans, des tirages inédits sur grand papier, retraceront l’intimité du célèbre auteur.

 

Seront également mis à l’encan des cartonnages rares, dont deux plats spéciaux de L’Île mystérieuse en français et espagnol, des lavis et gouaches, des gravures originales, des affiches Hetzel à divers états d’avancement, des affiches de théâtre polychromes, etc.

 

Voici la liste des différents lots proposés :

 

Carte de l’Île mystérieuse (île Lincoln) dessinée par Jules Verne (format 30 cm X 20,5 cm). Dessin de premier jet, mais déjà soigné et fouillé, où les noms de lieux sont encore écrits en anglais. Encré en rouge et en noir. Esquisses au crayon. Légendes de travail portant diverses indications de distances. Ce dessin est accompagné d’une épreuve de la carte gravée portant, outre les corrections, sept légendes topographiques ajoutées de la main de Jules Verne (signée J. Verne). (100 000/150 000 €)

 

Photographie de Jules Verne, vers 1856. Photographie anonyme ovale de format 15 x 10 cm, sur papier salé. Seul tirage original connu, ayant appartenu à l’écrivain. Assis, le jeune Jules Verne pose en romantique sombre et tourmenté. Il vient d’adopter le fin collier de barbe qui fut en vogue sous le règne de Louis-Philippe et le reste encore. Nous ne sommes qu’en 1856, juste après la guerre de Crimée et trois ans avant Solférino. L’écrivain a 28 ans. (5 000/6 000 €)

 

L'unique copie manuscrite du Tour du Monde en 80 jours aux enchères 

 

Fusain de Léon Benett rehaussé de gouache blanche, de format 46,5 x 30,5 cm contrecollé sur carton (52 x 33,3 cm) pour le hors-texte polychrome d’une scène célèbre du Château des Carpates, où l’image virtuelle de la Stilla apparaît ! Légendé « Franz de Télek !… » s’écrie Rodolphe de Gortz ». Mention manuscrite de la légende. (4 000/5 000 €)

 

Cinq semaines en ballon. Première édition illustrée et premier tirage. Petit in-8°. Seul exemplaire connu de l’édition brochée sous couverture illustrée de l’éditeur (1865). Envoi à Paul Nadar (24 mai 1865), le fils du célèbre Nadar, photographe et aérostier. Le premier grand roman de Jules Verne destiné à la jeunesse est adressé par privilège au fils comme un clin d’œil fait au père, complice de l’écrivain en fait de ballons. Ce volume contenait une photographie d’Estelle Hénin, maîtresse supposée de l’écrivain, datée de 1873, signée Nadar et jointe à l’ouvrage. (8 000 /10 000 €)

 

Cartonnage personnalisé de L’Île mystérieuse en premier tirage illustré (1875). Ce plat exceptionnel est mort-né. C’est l’un des cinq exemplaires connus pour ce titre dont deux témoins précédemment passés en vente furent arrachés à prix d’or. On n’en a jamais plus revu depuis. (30 000/40 000 €)