De l'importance de rester face à des élèves quand on forme les profs

Victor De Sepausy - 12.06.2014

Patrimoine et éducation - rapport - Espé - formation


Alors que les Ecoles supérieures du professorat et de l'Education (Espé) ont ouvert leurs portes en septembre 2013, un rapport sénatorial vient déjà faire quelques suggestions dont certaines relèvent tout simplement du bon sens.

 

Tout d'abord, il paraît primordial que les professeurs qui forment les futurs enseignants gardent un pied dans la réalité du métier, en continuant de donner des cours face aux élèves. Les Espé auront pour mission de former dans chaque discipline mais également de donner des outils sur la manière de transmettre les connaissances, rapporte l'AFP.

 

Le rapporteur Jacques-Bernard Magner, sénateur socialiste, veut ainsi éviter l'un des écueils des anciens IUFM, avec des professeurs qui n'avaient pas vu de classes depuis des années. Ils perdaient autant en crédibilité face aux nouveaux enseignants. Ces Espé doivent arriver à faire la synthèse du meilleur de ce que pouvaient auparavant apporter les universités et les anciens IUFM.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.