medias

De la grande peste de Londres à la crise Covid, une approche similaire ?

Antoine Oury - 29.09.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - grande peste londres - crise covid - covid londres


La plateforme de vente aux enchères Forum Auctions a proposé une vente d'ouvrages des XVI et XVIIe siècle, le 24 septembre dernier, où se retrouvaient plusieurs documents relatifs à la grande peste de Londres, qui fit entre 75.000 et 100.000 victimes dans la capitale. Un court tract est parti pour 1400 £, et a permis de relever des similitudes entre la lutte contre la peste et celle contre le coronavirus...



Dans certains pays, alors que le confinement devenait une réalité de cette année 2020, les lecteurs se tournèrent vers le Journal de l'Année de la Peste, publié en 1722 par Daniel Defoe : un compte-rendu de l'épidémie qui toucha la capitale en 1665 et 1666, aboutissant sur plusieurs dizaines de milliers de morts.

La plateforme de vente Forum Auctions a exhumé plusieurs lots de documents remontant à cette même époque, et évoquant les conditions de vie et les mesures sanitaires en vigueur pour les Londoniens. Parmi les documents, un tract, distribué en 1665 à qui le désirait : le Collège royal de médecine de Londres, à l'origine de son impression, y prodiguait quelques conseils.

On peut découvrir dans ce guide pratique les gestes barrières et mesures de prévention de l'époque, notamment une recommandation indiquant qu'il est préférable d'éviter les foules et autres lieux très fréquentés. Par ailleurs, une quarantaine était imposée aux individus sortant ou entrant dans la ville, notamment les marchands, sommés de s'isoler sur leurs navires.

« On peut dire que ce document est l'un des premiers tracts de recommandations sanitaires publiés par un gouvernement. Ce qui est fascinant, c'est que les instructions sont assez similaires à celles que l'on donne aujourd'hui », souligne Max Hasler, spécialiste du livre pour Forum Auctions, auprès du Daily Mail.
 
Le tract rappelait également les symptômes de la peste, ainsi que les différents remèdes accessibles : une manière de lutter contre les croyances, rumeurs et autres « infox » de l'époque...

Évoquant ce tract et sa distribution gratuite dans son Journal, Daniel Defoe écrit qu'il s'agissait « d'une des initiatives les plus charitables et judicieuses qui puissent alors être »...


Photographie : à gauche, une illustration tirée d'un manuel de dissection d'un corps atteint par la peste, George Thompson, 1666
à droite, page d'un tract rappelant les mesures pour lutter contre la peste, 1665



Commentaires
Les éditions Le Chat Rouge viennent de rééditer ce JOURNAL de l'année de la peste, par Daniel Defoe, un des livre préférés de serge Gainsbourg. Un bouquin génial !!! et une couverture rockn'roll.... cool smile
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.