De nouveaux secrets de la Tapisserie de Bayeux dévoilés

Camille Cado - 25.01.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Tapisserie de Bayeux - SIDS Bayeux tapisserie - patrimoine Normandie


La Tapisserie de Bayeux, réalisée vers 1070 et considérée comme la plus ancienne BD au monde, n'aura désormais plus aucun secret. Une plateforme appelée SIDS (Système d'information documentaire spécialisé) a été élaborée pour scruter ce chef-d'oeuvre du Moyen Âge au millimètre près. 

(Marko Kudjerski, CC BY 2.0)


Document du XIe siècle, la Tapisserie de Bayeux nous conte la fabuleuse épopée de Guillaume, duc de Normandie, parti conquérir le royaume d'Angleterre en 1066. Sur quelque 70 mètres de long, cette véritable bande dessinée met en scène plus de 600 personnages, 200 chevaux, une quarantaine de navires et plusieurs centaines d'animaux et figures mythologiques. Ce témoignage unique du Moyen Âge, conservé à la bibliothèque municipale de la ville de Bayeux, est inscrit au registre « Mémoire du Monde » de l'UNESCO depuis 2007.

 

Un oeil nouveau 


Pour percer à jour tous ses mystères, un outil numérique réservé aux chercheurs a été mis au point, facilitant ainsi leur travail. Baptisé «Système d'Information Documentaire Spatialisé (SIDS)», cette interface informatique va permettre aux spécialistes de visualiser la broderie avec une très grande précision et de découvrir des éléments jusqu'ici inaccessibles, en offrant les fonctionnalités de base d'un parcours de carte (déplacement, zoom, utilisation de l'échelle, localisation).

« Ça donnera l’occasion de voir l’œuvre à l’envers et à l’endroit d’une façon très détaillée et vous donnera des indications sur la manière dont a été réalisée la Tapisserie de Bayeux », précise Michael Lewis, conservateur au British Museum. 
Si l'outil permet aux chercheurs d'analyser l'oeuvre médiévale sous de nouveaux angles, les spécialistes se réjouissent de ne plus être soumis aux contraintes liées aux horaires de fermeture du musée.  « Le fait de pouvoir observer l'œuvre à n'importe quel moment du jour et de la nuit sans attendre la fermeture du musée, c'est déjà un grand pas en avant » affirme Arnaud Daret, responsable du Certic (Centre de ressources technologiques de l'internet et de la communication).
 

Les 70 mètres de long ont en effet été photographiés en très haute définition permettant ainsi d'avoir accès à l'oeuvre complète depuis un écran d'ordinateur. La campagne de prise de vue s’est déroulée sur 13 journées du 3 au 24 janvier 2017 pendant lesquelles Antoine Cazin, responsable de l'imagerie scientifique, et Guillaume Debout, chef du pôle, ont réalisé 1216 clichés.

La plateforme a aussi vocation d'être une véritable base de données, regroupant 3000 documents sur la tapisserie de Bayeux, fruit d'une convention entre de multiples partenaires dont l'université de Caen et le CNRS. 
 



Via France 3

 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.