medias

Décès de Jacques Thuillier, historien de la création artistique

Clément Solym - 24.10.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Jacques Thuillier - création artistique - décès


Enseignant reconnu et titulaire de la chaire d'Histoire de la création artistique, Jacques Thuillier est décédé le 18 octobre dernier, à Paris. Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a tenu à saluer la disparation de cet historien des arts.


« En première ligne sur tous les chantiers concernant l'histoire de l'art, il a fait montre d'un engagement durable et passionné au service des établissements culturels et de l'enrichissement de leurs collections, notamment en tant que membre du Conseil artistique des musées nationaux », souligne la rue de Valois dans un communiqué.

 

Professeur d'histoire de l'art médiéval et moderne et de musicologie à la Faculté des lettres et sciences de Dijon, puis titulaire de la chaire de l'Art moderne et contemporain à la Sorbonne, il a offert à de nombreuses générations d'étudiants les clés pour une compréhension renouvelée des évolutions, des sursauts et des continuités de l'histoire de l'art, guidé par une conscience aiguë de la nécessité d'un regard total sur une discipline aux champs d'études immensément riches.

 

Reconnu pour ses apports théoriques et sa production littérale et éditoriale abondante, notamment celle consacrée à Nicolas Poussin, à Georges de La Tour ou encore aux Frères Le Nain dont il était un éminent spécialiste, président de la Société de l'histoire de l'art français, Jacques Thuillier a été un acteur essentiel pour la vitalité de sa discipline.