Décès de l’architecte Ieoh Ming Pei, à l'origine de la bibliothèque Kennedy

Clément Solym - 17.05.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - architecture - pyramide du louvre - john f kennedy


Ieoh Ming Pei était surtout connu en France pour sa pyramide du Louvre. L’architecte, né à Canton en 1917, avait été choisi en 1983 par le président François Mitterand qui voulait entièrement repenser le musée. Achevée en 1988, la pyramide, malgré quelques polémiques, est rapidement devenue un emblème apprécié du paysage parisien. Ieoh Ming Pei est décédé à l’âge de 102 ans, dans la nuit du 15 au 16, à son domicile new-yorkais. 
 
Credit: David Fox, CC BY-ND 2.0


Ce fils de banquier est arrivé aux États-Unis en 1935 afin de suivre des études d’architecture. Vingt ans plus tard, il crée sa propre agence et enchaîne les projets qui feront date. Outre le célèbre gratte-ciel de la Bank of China à Hong Kong (1989) et le Bâtiment est de la National Gallery of Art à Washington D.C., Ieoh Ming Pei avait été retenu par Jackie Kennedy en personne pour concevoir la bibliothèque et le musée à la mémoire de son mari JFK, alors même qu’il n’était pas encore un architecte en vue.

L'histoire dit que lorsque l’ancienne première dame des États-Unis a rencontré Pei en 1964, elle l’a choisi sur-le-champ pour le projet, impressionnée notamment par son érudition. La bibliothèque sera achevée quinze ans plus tard, en 1979. 

Située à Boston, cette bibliothèque, dans la tradition des bibliothèques présidentielles américaines, a pour fonction première de conserver les archives relatives à l’administration Kennedy. On y trouve également une importante collection de documents ayant appartenu à Ernest Hemingway, suite à un accord passé entre la veuve de l’auteur et Jackie Kennedy. Outre sa correspondance (des échanges avec Faulkner, Joyce, Scott Fitzgerald), la bibliothèque héberge plusieurs manuscrits, y compris des fins alternatives de l’Adieu aux armes. 

Question architecture, on retiendra que c’est dans le cadre de ce projet que Ieoh Ming Pei avait eu l’idée d’une pyramide comme antichambre pour accéder au musée. L'idée sera finalement abandonnée pour être reprise avec le Louvre. Le bâtiment se distingue par ses formes géométriques de béton et d’acier, caractéristiques du style Pei.

Un style à la fois moderne et conservateur - c’est ce qui aurait séduit François Mitterand - qui lui a valu de nombreuses récompenses, dont le « Nobel » de l’architecture (le prix Pritzker), le Praemium Imperiale et la médaille présidentielle de la Liberté. 

A l’annonce de son décès, les hommages n’ont pas tardé. Le ministre de la Culture Franck Riester a salué une « figure essentielle » de la « grande histoire mondiale de l’architecture ». « Comment imaginer Paris sans la Pyramide du Louvre ? Objet de polémiques à son inauguration en 1989, elle est aujourd’hui une évidence », estime le ministre. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.