Décès du compositeur et dessinateur Daniel Johnston 

Xavier S. Thomann - 12.09.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - décès - daniel johnston - kurt cobain


L’artiste américain Daniel Johnston est décédé hier mercredi 11 septembre à l’âge de 58 ans, a annoncé son frère à l’AFP. Figure incontournable du milieu du rock alternatif, Sonic Youth, Beck ou feu Kurt Cobain avaient reconnu son influence sur leur musique. Plus récemment, c’est Lana Del Rey qui lui avait rendu hommage en reprenant Some Things Last A Long Time.
 


Non content de verser dans la composition, Daniel Johnston était également (et avant tout ?) dessinateur. Il a su donner de nombreuses formes différentes à son univers tout à fait unique, à la fois poétique, naïf, romantique, nostalgique et artisanal. 

Né en 1961 à Sacramento, en Californie, Daniel Johnston s’est adonné au dessin dès son plus jeune âge. Son coup de crayon naïf, enfantin, ornait les pochettes de ses albums, avec une proximité évidente avec le genre de la bande dessinée. C’est d’ailleurs en portant un t-shirt avec la couverture de l’album de 1983 Hi, How Are You lors des MTV Video Music Awards de 1992, que Kurt Cobain signifia sa dette envers son aîné. 




Ce passionné de superhéros et de comics, qu’il dévorait depuis l’enfance — d’après ce portrait de Libération, il ne manquait jamais d’acheter des BD lorsqu’il était en tournée — avait d’ailleurs publié un BD en 2012, intitulée Space Ducks : An Infinite Comic Book of Musical Greatness (Boom Town), un projet qui était présenté comme étant à mi-chemin entre dessin et musique.

Du reste, parmi les fans de ses dessins, on trouve un certain Matt Groening, le père des Simpsons. Il était loin d'être le seul, puisque de nombreuses expositions ont été consacrées à son œuvre (dont une en 2006 au Whitney Museum de New York), fortement marquée par sa passion pour les superhéros de son enfance — Captain America est un personnage récurrent, comme on peut le voir en parcourant le site Internet qui regroupe son travail




Sa vie aura été marquée par la maladie dès l’adolescence, avec de fréquents passages en hôpital psychiatrique, et un rapport compliqué avec son immense succès d’estime auprès de tout ce que le rock indépendant compte de stars. Ceux-ci lui avaient rendu hommage avec un album de reprises en 2004, où l’on trouve des contributions des Flaming Lips, de Tom Waits, Beck ou encore Mercury Rev. Plus récemment, sa magnifique chanson autobiographique Story of an Artist avait été choisie pour une publicité Apple. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.