Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Découvrez The Yellow Book, la revue fondatrice de la modernité britannique

Antoine Oury - 10.05.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - The Yellow Book revue - The Yellow Book Aubrey Beardsley - Aubrey Beardsley Oscar Wilde


La fin du XIXe siècle fut l'époque des revues : c'est par elles que les idées se diffusent, qu'elles soient politiques ou artistiques. Publiée à Londres entre 1894 et 1897, The Yellow Book signe la fin de l'époque victorienne et l'apparition d'artistes tournés vers le Symbolisme et l'Art Nouveau. L'ensemble de la revue est disponible, numérisée, aux formats PDF et EPUB, entre autres.

 

 

The Yellow Book tirait son nom et la couleur de sa couverture des romans français avec lesquels il partageait ce code visuel, censé prévenir les lecteurs de l'odeur de souffre que dégageait ses oeuvres controversées. Autant dire que la revue créée par Elkin Mathews et John Lane en 1894 avait l'intention de choquer le bourgeois, comme la pièce Salomé d'Oscar Wilde que Mathews et Lane publièrent la même année au Royaume-Uni, illustrée par Aubrey Beardsley.

Comme d'autres revues contemporaines de The Yellow Book, on trouve dans la revue une sélection de dessins, gravures et lithographies, qui côtoie les meilleurs textes de l'époque, signés par Henry James, H. G. Wells et William Butler Yeats.

Aubrey Beardsley, dont les illustrations de Salomé font la réputation, est nommé directeur artistique de la revue : sous son influence, l'Art Nouveau est largement représenté dans The Yellow Book, avec les œuvres de Charles Conder, William Brown Macdougall ou Walter Sickert.

Le prodige de 22 ans sera malgré tout rapidement lâché par les éditeurs, à la fois pour son caractère difficile et les différents procès que la morale victorienne mourante inflige à Oscar Wilde et à son œuvre. Beardsley meurt en 1898, un an à peine après The Yellow Book.

Le rayonnement de cette revue sera si grand que l'on trouve aujourd'hui des exemplaires numérisés sur les sites de la British Library et de la Bibliothèque nationale de France... Si le Royaume-Uni possède peu de revues par rapport à d'autres pays européens, l'influence de The Yellow Book est comparable à Ver Sacrum ou à La Revue Blanche, par exemple.

L'intégralité des 13 numéros de la revue est disponible sur Gallica, téléchargeable en PDF, et dans d'autres formats sur Internet Archive.

<

>