Walt Whitman, né le 31 mai 1819 et mort le 26 mars 1892, est sans doute l'un des plus grands poètes américains du XIXe siècle. Aujourd'hui, il est possible de découvrir son œuvre d'un nouvel œil grâce à divers projets de numérisation des manuscrits de l'auteur accessibles à tous sur Internet.

 

Portrait de Walt Whitman (Bartlett, F. Kenny, 1881)
 
 

Il est né un 31 mai, en 1819 : Walt Whitman est l'un des poètes les plus célèbres des États-Unis. Son œuvre la plus connue est un recueil de poèmes intitulé Feuilles d'herbe (Leaves of Grass), dans lequel on retrouve par exemple les poèmes « Song of myself », ou les célèbres « O Me ! O Life » et « O Captain ! My Captain ! » repris notamment en 1989 dans le film Le Cercle des Poètes disparus.




 

La richesse de la poésie de Whitman se retranscrit dans ses manuscrits, qui démontrent le travail incessant de l'auteur sur ses textes. Le recueil Feuilles d'herbe, dont la première édition a vu le jour en 1855 dans une petite imprimerie à Brooklyn, aux États-Unis, a été retravaillé par le poète et réédité de nombreuses fois, accompagné de modifications ou d'ajouts, jusqu'à sa mort en 1892. En France, il a fallu attendre 1909 pour que Feuilles d'herbe soit traduit pour la première fois par Léon Balzagette et publié par le Mercure de France.

 

Aujourd'hui, ces manuscrits sont disponibles sur Internet grâce à différents projets de numérisation. La New York Public Library rend ainsi accessible sur son site Internet des scans d'une quantité impressionnante de manuscrits et d'éditions imprimées annotées par l'auteur. Ce projet de numérisation s'est fait en lien avec le projet Walt Whitman Archive, auquel différents acteurs ont contribué. Cette plateforme met à disposition du public, et plus particulièrement des étudiants et des chercheurs, des manuscrits, des lettres, des éditions publiées des œuvres de l'auteur, ainsi que des commentaires, des bibliographies, des traductions et de nombreux autres travaux en lien avec Walt Whitman.

 

En ce qui concerne la New York Public Library, les archives sur Walt Whitman ont été constituées à partir de divers dépositaires américains, mais la majorité provient de la Oscar Lion Collection, un homme d'affaires et collectionneur américain passionné par l'auteur. L’Oscar Lion Collection contient également quelques lettres et quelques portraits du poète. 

Lettre de Ralph Waldo Emerson à Walt Whitman

 

 

La collection de Charles E. Feinberg, impressionnante de par la quantité de documents qu’elle contient (environ 28 000 articles !), a elle aussi été archivée, et est disponible sur le site de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis.

 

Un roman inédit de Walt Whitman redécouvert

 

On y trouve notamment une lettre datée de 1855, du poète Ralph Waldo Emerson à Walt Whitman, dans laquelle il fait l’éloge de Feuilles d’Herbe : « Je ne suis pas aveugle quant à la valeur du merveilleux don qu’est Feuilles d’Herbe. Je trouve que c’est la plus extraordinaire œuvre d’esprit et de sagesse que l’Amérique est produite jusqu’à aujourd’hui. La lire me rend heureux (...). » Les deux poètes se rencontrèrent à plusieurs reprises : Emerson conseilla Whitman et inspira vraisemblablement quelques-uns de ses poèmes.

 

<

>