Déficit croissant des universités : une question qui fait débat

Clément Solym - 30.11.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - universités - françaises - déficit


Depuis l'adoption de la loi d'autonomie des universités, d'aucuns disent qu'on n'a pas donné aux établissements publics supérieurs de formation les moyens leur permettant de fonctionner correctement. Le transfert de compétences se serait fait avec une réduction des moyens. Voilà ce qui expliquerait notamment que le total du déficit cumulé par l'ensemble des 83 universités se monte, en 2010, à 37 millions d'euros.

 

Interrogeant le gouvernement sur ce point, le député socialiste Alain Claeys s'est vu renvoyer dans les incohérences de son parti. Et Laurent Wauquiez, actuel ministre de l'Enseignement supérieur à répondu aux chiffres par les chiffres.

 

Selon le ministre, les moyens alloués aux universités françaises ont augmenté de 25 % sur quatre ans. L'autonomie aurait donc bien été financée correctement par l'Etat. Reste que la situation actuelle pose problème. Que faut-il donc faire face au creusement de ces déficits ? Là-dessus, Laurent Wauquiez semble demeurer muet…