Des archives en ligne spécialement tournées vers les réfugiés

Antoine Oury - 15.02.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - archives Ofpra - OFPRA recherche - réfugiés archives


L'Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (Ofpra) présente sa première plateforme d'archives en ligne, qui permettra aux internautes de consulter et d'indexer les fonds historiques numérisés. Outre le fonds de documents numérisés, la plateforme accueille aussi des expositions virtuelles. Attention, toutefois, l'inscription est obligatoire.




 

Après inscription — un motif de demande est obligatoire — et validation par l'Ofpra, l'internaute aura accès aux fonds historiques numérisés de l'institution, rendus accessibles grâce à un système d'indexation collaboratif. 

 

Ces fonds représentent 252 boites d’archives contenant au total 213.272 documents en format image, précise l'Ofpra, archives nominatives concernant les réfugiés ou apatrides protégés entre 1924 et 1952, établies et/ou conservées par les offices des réfugiés russes, arméniens, géorgiens ainsi que, entre 1942 et 1945, par le Bureau chargé des intérêts des apatrides (BCIA).

 

On trouve principalement dans ces archives des certificats de réfugié-apatride pour prouver l'identité, la nationalité et le statut du demandeur. « Ces pièces concernent la période de définition des réfugiés “par groupe” dans laquelle l’instruction consiste essentiellement à vérifier la provenance et l’identité des personnes. La définition individuelle fondée sur la crainte de persécution de la convention de Genève de 1951 ne commence à émerger que dans l’après-Seconde Guerre mondiale », indique l'Office.

 

Bien d'autres types de documents pourront toutefois être consultés, comme des correspondances, attestations de travail, témoignages, récits, copies de titre de séjour, passeports, attestations provenant de différents organismes, associations ou comités de réfugiés...

 

Le portail a été réalisé grâce au soutien des Archives de France, et les fonds ont été partiellement indexés grâce au financement de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et de la Fondation Calouste Gulbenkian, avec l’aide d’Anouche Kunth et de Mirian Méloua.

Pour le reste de l'indexation, les internautes sont invités à participer. Sous réserve de l'acceptation de l'inscription, le site est ouvert aux descendants de réfugiés, généalogistes, chercheurs en sciences sociales, historiens et archivistes.

Le portail de l'Ofpra est accessible.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.